saints pour le 18 novembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3898
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 18 novembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 14 nov. 2004 19:58

Saint PLATON, frère selon la chair de saint Antiochus (cf. le 16 juillet), martyr à Ancyre en Galatie sous Maximien (entre 284 et 305). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint ROMAIN, diacre et exorciste à Césarée de Palestine, martyr à Antioche lors de la persécution de Dioclétien (303). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint BARUL, enfant à qui le préfet d'Antioche demande quel Dieu il convient d'adorer et qui se prononça pour le Christ. Il mourut par le glaive un peu avant saint Romain (303).

Saints ZACHEE, diacre à Gadara en Palestine, et ALPHEE, lecteur et exorciste à Césarée de Palestine, martyrs mort par le glaive lors de la persécution de Dioclétien (303).

Saint MANDEZ (MANDE, MANDETUS), Irlandais de nation, abbé ou ermite en Bretagne, patron de Lanmodez près de Tréguier et de Saint-Mandé aux portes de Paris (VIème siècle).

Saint KEVERNE (Cornouailles, VIème siècle).

Sainte AUDE (ODETTE), moniale à Paris (VIème siècle). (Office à sainte Aude et saint Odon composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint TANGUY, abbé du Relecq en Bretagne (VIème-IXème siècles).

Saint MOMBLE (MOMMULUS, MUMBOLUS, MUMBOLENUS), Irlandais de nation, quatrième higoumène de Lagny en Île-de-France (vers 680).

Saint AMAND, abbé de Lérins en Provence (vers 700).

Saint CONSTANT, prêtre, ermite à Lough Erne en Irlande, considéré martyr (777).

Saint ODON (ODO, EUDES), abbé de Cluny en Bourgogne (942 ou 943). (Office à sainte Aude et saint Odon composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint ANASTASE de l'Epire, martyr par la main des Musulmans (1750) et saint DANIEL (MOUSSA), Musulman converti par son exemple et devenu moine à Corfou où il fonda une église dédiée à saint Anastase.

Saint NICOLAS, prêtre, confesseur en Union soviétique (1948).

Répondre