saints pour le 28 octobre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3976
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 28 octobre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » dim. 24 oct. 2004 20:29

Fête de la Protection de la Mère de Dieu selon l'usage grec (commémorant en particulier la protection accordée par la Mère de Dieu à la Grèce face à l'Italie fasciste en 1940).

Saints martyrs TERENCE, NEONILE son épouse, et SARBELUS, PHOTUS, THEODULE, HIERAX, NITAS, BELEE et EUNICEE leurs enfants. (Office à saints Térence et Néonile traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saints TERENCE, AFRICANUS, MAXIME, POMPEE et leurs TRENTE-SIX compagnons, martyrs sous Dèce (250).

Sainte CYRILLA, fille de sainte Tryphonie, martyre à Rome sous Claude II le Gothique (268).

Saints FIRMILIEN, évêque de Césarée de Palestine, et MELCHION, sophiste et prêtre d'Antioche, qui réfutèrent l'hérétique Paul de Samosate (après 268).

Saint GENES, martyr à Thiers en Auvergne (IIIème-IVème siècles).

Saint DIOMEDE de Chypre (IVème siècle).

Saint FERRUCE, martyr à Mayence en Rhénanie (IVème siècle).

Saint FIDELE, martyr à Côme en Lombardie sous Maximien (304).

Mémoire des TROIS CENT CINQUANTE-TROIS saints Pères qui périrent précipités dans un gouffre par les Ariens (après 337).

Saints CYRIAQUE (KYRIAKOS), évêque de Jérusalem, et ANNE sa mère, morte par le feu, martyrs sous Julien l'Apostat (entre 361 et 363).

Saint HONORAT, évêque de Verceil en Piémont (415).

Saint GAUDIOSUS, évêque africain réfugié à Naples en Campanie pour fuir la persécution des Vandales (vers 440).

Saint SAUVE (SALVIUS, SAIRE), moine et ermite à Saint-Saire en Normandie (VIème siècle).

Sainte LIBOUBANE, mère de saint Goneri, solitaire à Plougrescant en Bretagne (VIème siècle).

Saint ABRAHAM, évêque d'Ephèse (après 533).

Saint INGAUD, moine, disciple de saint Sauve, à Montreuil-sur-Mer en Artois (VIème-VIIème siècles).

Sainte FEBRONIA, fille de l'empereur Héraclius (610-641), morte dans la paix.

Saint NEOPHYTE le Musulman converti, évêque d'Urbnisi en Géorgie et martyr par la main des Mazdéens (vers 660).

Saint FARON (FARO, FERON), évêque de Meaux en Brie (vers 672).

Saint GODUIN, évêque-abbé de Stavelot-Malmédy dans les Cantons-Rédimés de Belgique (vers 690).

Saint LUDARD le Boulanger, moine à Soissons en Picardie (vers le VIIIème siècle).

Saint SIGOLIN, troisième abbé de Stavelot-Malmédy.

Saint DORBHENE, abbé d'Iona en Ecosse (713).

Saint ANGLIN, évêque-abbé de Stavelot-Malmédy (vers 768).

Saint ALBRIC (ALDERIC), abbé de Stavelot-Malmédy (vers 779).

Saint ANGELRAN, évêque de Metz en Lorraine (790).

Saint ETIENNE le Sabbaïte, ascète en Palestine (794).

Saint ETIENNE le Sabbaïte, neveu de saint Jean Damascène, ascète et hymnographe en Palestine (807). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X des Ménées.)

Saint WIGRIAL, moine à Saint-Léry en Bretagne (850).

Saint ROSTISLAV (RATISLAV), prince de Moravie, martyr (après 870). En fait, il ne fut pas mis à mort, mais aveuglé et enfermé dans un monastère en 870 sur ordre de Louis le Germanique, petit-fils de Charlemagne, à cause de sa fidélité à la liturgie byzantine et à la langue slavonne.

Saint REMI, abbé de Saint-Oyend (aujourd'hui Saint-Claude) en Franche-Comté, puis archevêque de Lyon, qui confessa la foi orthodoxe face à l'augustinisme prédistinationniste (875).



Saint ODILON, archidiacre à Verdun et moine à Gorze en Lorraine, puis abbé de Stavelot-Malmédy (954).

La sainte vierge PARASCEVE de Pirimin sur le fleuve Pinega, près d'Arkhangelsk (Russie 1204).

Saint ARSENE, archevêque de Petch et de toute la Serbie (1266).

Saint NESTOR de la Laure des Grottes de Kiev (XIVème siècle).

Saint ATHANASE, moine du Mont Athos et patriarche oecuménique de Constantinople (1289-1293 et 1304-1310), deux fois contraint à l'abdication par des intriguants (vers 1315).

Saint JOB, ascète à Potchaïev en Volhynie (1651). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome X du Supplément aux Ménées.)

Saint DEMETRE, évêque de Rostov, auteur d'un célèbre synaxaire (Russie 1709).

Saints ANGELIS, MANUEL son frère, et GEORGES et NICOLAS leurs cousins, paysans de profession, martyrs en Crète par la main des Musulmans (1824).

Saint THEOPHILE le Fol-en-Christ de la laure des Grottes de Kiev (Ukraine 1853).

Saint JEAN, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1918).

Saint MICHEL LEKTORSKY, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1921).

Répondre