Page 2 sur 3

Publié : mar. 23 nov. 2004 13:46
par milano
Je pense que ce site est plus récent que les informations données par Lecteur Claude. Mais on s'y perd quand même un peu !!!

http://gnisios.narod.ru/acacianchart.html

Ex VCO SEBASTOPOL

Publié : mer. 08 déc. 2004 19:23
par François01
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qui s'est passé Boulevard Sebastopol pour que l'essentiel du clergé et des fidèles ai quitté cette communauté, pourtant brillante, a qui l'on doit notamment la "lumière du Thabor ?"
A quel évenement faites vous allusion ? Quelle année ?
Que sont devenus ceux qui ont quitté Mgr Philarète ?
Voici les paroisses qui dépendent de Mgr Philarète :
http://annuaire-orthodoxie.site.voila.f ... stopol.htm

Quelles sont les paroisses ex Vco-Sébatopol ?
Merci[/url][/quote]

Publié : lun. 04 juil. 2005 10:56
par romaric
Cher Volodimir,
Mgr Philarète ne s'est pas autoproclamé Métropolite de France: c'est le titre que lui a donné son Synode (en Grèce, et son Synode est grec, la plupart des évêques, sauf les co-adjuteurs sont appellés Métropolites). Il a donc tout a fait droit à ce titre qui n'est pas usurpé, et je n'ai jamais connu quelqu'un de plus doux et de moins despotique que ce despota.

Publié : lun. 04 juil. 2005 11:29
par samuel
Romaric,

Pensez-vous que l'Eglise Orthodoxe "canonique", celle qui est composée des Patriarcats possède la Grâce ?

Publié : lun. 04 juil. 2005 12:01
par Jean-Serge
samuel a écrit :Romaric,

Pensez-vous que l'Eglise Orthodoxe "canonique", celle qui est composée des Patriarcats possède la Grâce ?
Merci, Samuel, de jeter de l'huile sur le feu... Je vois vers quoi s'achemine la discussion... Pourquoi ne pas poser la question en privée? En quoi sommes-nous concernés par les positions personnelles de Romaric. Pourquoi ne pas lui demander s'il préfère la margarine ou le beurre? Les caleçons ou les slips...

La doctrine de l'Eglise à ce sujet (la Grâce) auquel il appartient me semble être connue... on peut penser qu'ayant choisi cette communauté, et étant une personne logique et cohérente, il en partage les positions, ce qui dispense de formuler la question en public...

Publié : lun. 04 juil. 2005 13:29
par samuel
La comparaison entre la Grâce, la margarine et les caleçons est un peu étrange mais je saisi votre soucis.

Mon allergie me reprend....bon, par respect pour "la Lumière du Thabor", feu le Père Patric Ranson et l'Archimandrite Ambroise je retire la question.

Mais la cohérence de la démarche qui consiste à venir deviser sur un Forum composé de membres d'une Eglise considérée privée de la Grâce ne me saute pas aux yeux.

Pardonez mon étroitesse d'esprit et priez pour moi.

Publié : lun. 04 juil. 2005 13:43
par Jean-Serge
samuel a écrit : Mais la cohérence de la démarche qui consiste à venir deviser sur un Forum composé de membres d'une Eglise considérée privée de la Grâce ne me saute pas aux yeux.
Il y a eu sur le forum un dame matthéiste dénommé Catherine; il y a sur le forum un certain nombre de catholiques, de membres de juridictions non officielles, des écofiens... Bref tant que tout ce beau monde reste dans les limites de la politesse, des bonnes moeurs... et de la courtoisie...

D'autant que les question ne tournent pas uniquement autour de la Grâce de l'Orthodoxie moderniste ou de l'oecuménisme... On peut être vieux calendériste et apporter ses lumières sur la mariage, le corps etc... L'ascèce etc... Ainsi un dénommé Pascal, écofien de son état, nous avait indiqué de bons textes de Pères sur la communion...

Après c'est vrai que si c'est pour dire à tous les messages "Nous sommes les héritiers de Saint Maxime le Confesseur", une fois oui, deux fois bon d'accord si on a raté le premier message, mais à longueur de journée... C'est fatigant... Mais il ne me semble pas que Romaric soit tombé dans ce travers...

Publié : lun. 04 juil. 2005 14:03
par samuel
"Puisque nous parlons de saint Maxime, j'ai lu sur un autre fil que quelqu'un prenait son exemple pour condamner l'attitude des VCO face à l'hérésie oecuméniste. Il me semble, tout au contraire que l'exemple de saint Maxime est celui qu'ils ont suivi.
Saint Maxime a refusé de communier avec les cinq patriarcats hérétiques, et fut à ce moment, avec quelques disciple, l'Eglise, le Pape Martin, schismatique abominable, puisque refusant d'être en communion avec des Patriarches hérétiques, étant mort.
Les évêques, les prêtres et les fidèles appellés avec mépris "ancien-calendaristes" ne font donc pas autre chose que saint Maxime:ils refusent de communier à l'hérésie des Eglise impliquées dans le COE. La seule différence est que Maxime, simple moine, ne pouvait simplement pas communier du tout."


Romaric in "Ephrem de Boston".

ça commence fort!

Publié : lun. 04 juil. 2005 14:41
par Jean-Serge
Jean-Serge a écrit : Après c'est vrai que si c'est pour dire à tous les messages "Nous sommes les héritiers de Saint Maxime le Confesseur", une fois oui, deux fois bon d'accord si on a raté le premier message, mais à longueur de journée... C'est fatigant... Mais il ne me semble pas que Romaric soit tombé dans ce travers...
C'est pour cela que j'ai dit à longueur de journée. Une fois ça passe, deux fois ça lasse et trois fois ça casse.

Publié : lun. 04 juil. 2005 15:35
par romaric
Chers tous,
Je ne suis intervenu sur ce forum que pour répondre à certaines questions, que l'on se posait sur l'Eglise dont je suis membre. Je ne souhaite pas entrer dans la polémique. Ce que je pense, à titre privé, n'intéresse d'ailleurs personne.
Si mes propos ont irrité certaines personnes, je m'en excuse. Je ne souhaite pas autre chose que de remplir le devoir de témoignage, prescrit par saint Paul.
Je ne savais pas que le seul nom de saint Maxime pouvait blesser...

Publié : lun. 04 juil. 2005 15:45
par romaric
Cher Samuel,
Je ne sais pas pourquoi la cohérence de ma démarche vous semble si boiteuse: j'ai simplement voulu répondre à certaines questions, comme je viens de le dire.
Je ne me complais pas dans une attitude sectaire consistant à juger les personnes: il me semble que les Pères nous enjoignent de regarder nos frères comme des anges et soi même comme le dernier des pécheurs, le seul à risquer la damnation.
Mais si vous voulez réserver l'usage de ce forum aux membres des juridictions de l'AEOF, il faut le dire clairement.

Publié : lun. 04 juil. 2005 16:02
par samuel
Non, ce qui blesse c'est le détournement du nom de Saint Maxime, utilisé pour étayer la doctrine VCO qui consiste à dire, nous petit nombre, comme St Maxime seul refusait de communier avec les Patriarcats hérétiques, nous refusons aujourd'hui aussi de communier avec vos Patriarcats hérétiques parceque modernistes, oecuménistes etc...

Voyez-vous, c'est énervant, surtout pour ceux qui ne sont pas des nouveaux convertis décrétant du jour au lendemain "l'orthodoxie ou la mort"...

Cela étant clairement dit, j'ai écrit en réponse à Jean-Serge que j'acceptai d'éviter le sujet, dans la mesure où vous participiez véritablement au forum, et non seulement en alimentant la polémique VCO. Jean-Serge cite plusieurs cas, une mathéiste, un écofien,...qui ont très bien sus le faire. Même des "papistes", comme vous les appelez, qui participent au forum (jean-marc, Galaad...).

Donc je prend comme favorable augure votre dernier message et espère que nous ferons l'économie des anathèmes etc...

Bienvenue sur le forum.

Publié : lun. 04 juil. 2005 16:35
par Jean-Louis Palierne
Saint Maxime a refusé de communier avec les hérétiques, mais il n'a pas cherché à se faire ordonner évêque pour refonder une Église exempte de toute hérésie. Il aurait cependant certainement pu trouver quelque part trois évêques éloignés, exotiques ou retirés, ou encore vagans qui l'auraient aidé. Et il aurait été le fondateur des Vraix Chrétiens Orthodoxes.

Saint Maxime a préféré attendre que le Seigneur Lui-même corrige les erreurs de son Église, ce qui n'est survenu que quelques années après le son martyre, mais sans que le Seigneur ait usé ni de violence ou d'anathèmes.

Publié : lun. 04 juil. 2005 16:42
par romaric
Cher Jean-Louis,
Encore une fois, je ne souhaite pas polémiquer. Je veux juste vous faire remarquer que l'attitude du pape Martin aurait pu être considérée comme un schisme (il rompit la communion avec les monothélites)...

Publié : lun. 04 juil. 2005 16:49
par romaric
PS pour Jean Louis Palierne (que je dois d'ailleurs remercier pour son livre sur l'Orthodoxie en France que j'ai lu avec avidité).
Je ne pense pas que saint Maxime aurait pu s'évader de la prison dans laquelle les gardes impériaux le torturaient pour parcourir l'Empire à la recherche de trois évêques susceptibles de le sacrer.