Le Minotaure global

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Répondre
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Le Minotaure global

Message par Odysseus »

Le ministre grec des Finances Y. Varoufakis a écrit un livre sur les dettes des Etats auprès des banques.
C'est un livre très documenté où il est question des théories économiques dont celle de Keynes.
Ce livre est intéressant car il met en garde sur les dérives des Etablissements bancaires.

En un mot : les dettes mondiales s'élèvent à environ 194.000 milliards €
Et la somme des PIB des Nations est de l'ordre de 40 à 50.000 milliards €.

Il y a là un vrai problème en ce sens que la Banque ne fait que gérer des dettes.
Pourquoi les uns ont-ils plus d'argent et dautres moins d'argent ?
C'est le mystère de la société capitaliste, le mystère de l'empathie pour le banquier.
"Que vous souez puissant ou misérable ..." disait déjà La Fontaine.

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le ven. 26 juin 2020 14:15, modifié 1 fois.
Claude le Liseur
Messages : 4202
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le Minotaure global

Message par Claude le Liseur »

Nous vivons dans des sociétés qui sont totalement droguées à l'endettement.
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure global

Message par Odysseus »

Que la drogue soit largement répandue, comme d'ailleurs le nombre important de gens que l'on fait droguer
signifient une société malsaine.
Dont la cause ne réside sûrement pas chez le citoyen de base qui en serait plutôt, en fait, victime.
a+
Odysseus
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure global

Message par Odysseus »

Le tableau d'Edgar Degas : "Le bureau du coton".

Image

Qui sont ces gens qui s'affairent ? Il s'agit de la famille d'Edgar Degas, qui habitait pour partie à la Nouvelle Orléans.
Une complicité semble les réunir en effet : le lien familial.

Mais l'objet de cette réunion où chacun est dans son coin et ne parle guère n' a pas bonne réputation :
en effet la culture et la récolte du coton passait alors pour être l'occupation de gens peu honorables : les négriers.

Pourtant, le tableau date de 1873 et la guerre de Sécession s'est terminée en 1865. La littérature fait état alors d'un monde regretté. La vie avant la guerre de Sécession était douce, facile, très agréable.

Mais après cette guerre qui fut très dure, la vie avait changé.
Elle était devenue dure, âpre. Les gens en étaient nostalgiques.
Le coton était alors cultivé et récolté par des ouvriers cotonniers qui étaient maintenant payés.
Ces ouvriers avaient obtenu le droit d'exister selon la devise naturelle : travail famille patrie

Mais si donc, tous dans le Bureau du Coton ne parlent pas : c'est qu'ils sont nostalgiques d'une époque révolue.
Où la vie facile était en fait assurée par le sang et la sueur de pauvres gens. Il faut tout de même le rappeler.

Aujourd'hui, tous s'affairent dans le bureau du coton car bientôt la bourse au coton de La Nouvelle Orléans va monopoliser une bonne partie des transactions. Il s'agit d'être averti et présent.
De cette Bourse va dépendre le travail et le salaire d'un grand nombre de gens.
La devise naturelle y trouvera-t-elle son compte ? Certainement pas.

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure global

Message par Odysseus »

Un peu de lecture pour s'instruire :

le Minotaure

C' est Thésée qui surprit le Minotaure dans son antre :
Le monstre, mi-animal mi-homme, retenait des otages en captivité.
Car Athènes devait, à cette époque encore barbare, livrer des jeunes gens et des jeunes filles à ce monstre amateur de viandes fraîches.
L'histoire ne dit pas bien comment vivaient les jeunes gens et les jeunes filles ...
Mais l ' 'histoire de Thésée est une véritable épopée ...

Image


a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le jeu. 22 oct. 2020 23:03, modifié 1 fois.
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure global

Message par Odysseus »

L'irruption du Minotaure en France se fait dans les années 1600 et se lit jusque chez Molière :
Dans sa pièce intitulé "le Bourgeois gentilhomme" ,
le tailleur a taillé au Bourgeois qui se rève gentilhommme et sûrement plus
un costard assez particulier :

Acte II scène 5 : le tailleur

Le tailleur : - J'ai apporté votre habit. J'ai fait le plus rapidement du monde car j'ai mis 20 garçons après votre habit !
Le Bourgeois gentilhomme - Voyons cela.
le tailleur - Comment ? Vous avez mis les fleurs en en-bas ?

C'est un Bourgeois semblable qui, tireur de ficelles pareillement revêtu, jouera les Minotaures jusqu'à ce qu'éclate l'orage de 1789.

Image

a+

Odysseus
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure et la classe moyenne ..

Message par Odysseus »


Un Minotaure qui s'appelle en fait : le Grand Arnaud !

Pascal était de bonne famille.
Son père était un fonctionnaire zélé, qui avait de l’instruction.
Sa fille était partie chez les jansénistes.
Et elle était revenue casser les pieds à son frêre qui, au départ, n’avait pas d’attirance particulière.
Elle l’avait supplié de rencontrer le Grand Arnaud, car, avait-elle dit, « je veux vous sauver de l’Enfer.. »
A la sortie de cette rencontre, Pascal abandonna ses expériences sur la pression atmosphérique et se mit à écrire d’arrache-pied des livres en lavant ses chaussettes dans une mansarde : l'enfer !

Le Grand Arnaud, cet expert, tenait Pascal et ne le lacha plus.
Il le pressa comme un citron, car la mode était au trafic négrier.
Que de richesses n'ont pas découlé du trafic négrier ... Presser le citron est une activité très lucrative.
Surtout si cette activité se cache derrière une religiosité de mauvais aloi. Qui ne correxpond à rien de concret.
Les Anciens disait : "la lettre tue, l'esprit vivifie".
Ce Blaise prit la religion au pied de la lettre, comme un bon scientifique.
"Espèce de divin Blaisot, derrière le rideau, il s'agit de rapports humains, de commerce humain !
Et non de trafics, de viandes et d'exploitation des hommes"" eût dû lui dire son père.

Grâce à Pascal, le Grand Arnaud parvint à bloquer tout l’ascenseur social du Royaume
et par là, à amener la Révolution.
Pascal ne se posait jamais de questions sur ses inspirateurs. il buvait leurs paroles quoique, malgré tout, il doutait de ses inspirations.
Pour lui, tout venait de la divinité.
Le tableau de Quentin La Tour : "Les tricheurs" l'eût éclairé tout à fait sur sa situation.
Et la question primordiale qui le tenaillait était qu’il fallait travailler d’arrache pied pour faire son salut.
Ce qui est complètement faux.
On dit que tout vient des décisions que l’on prend.

Image
Arnaud d'Andilly dit le Grand Arnaud.
L'ancêtre des négriers et l"initiateur probable du trafic négrier chez des dirigeants français.

a+

Odysseus


La République par les génériques :

Un beau jour, le bourgeois gentilhomme
s'avisant que le roi Capet allait, avec son Royaume, à la faillite,
se proposa de le remplacer.
"la chose sera fort aisée" pensa-t-il.
"Je mets toutes les locomotives en taule,
après quoi, je proclame l'Egalité et la République pour tous les wagons".
Ainsi fut fait.
Les wagons furent alors enchantés de l'Egalité et d'être en république.

Cette combinaison marcha si bien qu' après quelques temps, le bourgeois gentilhomme
et son équipe s'avisèrent d' installer de nouvelles locomotives
En voici quelques unes :

Jean Jacques ROUSSEAU


Jean Jacques Rousseau a été un précurseur.
Il vivait sous l'Ancien Régime et il était, paraît-il , obsédé par l'Egalité.
Il faut dire que l'élite menait très grand train ...
Il a écrit dans l'Emile qui traite, dit-on, de l'éducation.

Image
Pastel de Quentin de La Tour, Jean-Jacques Rousseau, en 1753 (alors âgé de 41 ans).

Il est le précurseur de tous les gens qui pensent "social".
Les dirigeants du Parti Socialiste sont des rousseauistes, sans le savoir.

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le jeu. 19 nov. 2020 19:46, modifié 12 fois.
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure d'avant 1789

Message par Odysseus »


Un générique de la classe bourgeoise : Voltaire

Voltaire s’appelait Jean Baptiste Arouet.
C’était un bourgeois cynique et provocateur.
Il écrivait bien car il avait beaucoup de vocabulaire et un esprit tourné vers la précision.
En plus, ses écrits ont du style.
Ses notes « ecr l’inf. » indique une rage certaine.
Il en avait après l’Institution.
c’était un hypocrite. Ses mœurs étaient dissolues.
Il est le père des bourgeois cyniques.

Image
Voltaire, d'après Paul Louis Cyfflé, XIXe siècle © Musée du Château de Lunéville
a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le ven. 23 oct. 2020 13:22, modifié 2 fois.
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Le Minotaure global

Message par Odysseus »

Le générique de la classe noble et républicaine : Philippe Egalité duc d'Orléans.

Image

Philippe Egalité était un prince de la Maison d’Orléans.
Il avait été éduqué comme tenir son rôle de Prince de sang.
Afin que la Maison d’Orléans pourvoie aux besoins du Royaume.
Mais l’argent du trafic négrier lui avait (probablement) tourné la tête.
Il répétait : « Je veux être Président à la place du Roi ». Ce qui était idiot.
On soupçonne qu’il ait trempé dans ce trafic.
Comment pouvait-il en être autrement ?
Comment les autorisations nécessaires pouvaient-elles arrivées
si les princes et les rois ne fermaient pas les yeux ?
Bref, Philippe Egalité avait lu Jean Jacques Rousseau et s’était entiché d’égalité.
La dernière mode du salon de Madame Necker.
Il était prince, mais il était petit.
Sa petitesse, et non pas sa Grandeur, a fait tomber tous ses compères et compatriotes dans ce puits-là.
On se souvient tellement de Philippe-Egalité que le dessinateur Peyo a mis en scène des petits hommes bleus qui sautent d'une place à une autre : les stroumphs. Le Grand Stroumph n'est pas loin de figurer vraissemblablement Philippe Egalité.
Philippe Egalité est le générique d’une noblesse errante qui voit des planètes partout où il vont.

Image
Odysseus
Messages : 380
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Les révélations du "New Month"

Message par Odysseus »

Mais qui sont ces Minotaures qui ont fait la révolution de 1789 ?

Ce n'est plus un secret désormais : la révolution française a été la première des révolutions de couleur opérée à partir d 'une recette désormais classique :
blocus du pays, spéculations sur les grains pour augmenter les prixc et donc le mécontentement général, *
mise en place de sociétés révolutionnaires , argent de la Traite pour acheter les hommes-clés,
reformatage des foules bourgeoises grâce à des otages de type Voltaire correctement travaillés (ecr l'inf.)
etc etc etc bref : la recette classique ...

Selon le journal " New Month" mensuel important de la côte ouest des Etats Unis,
les chercheurs spécialisés dans l'analyse sociologiques du déroulement des révolutions seraient sur le point d'aboutir.

Ces hommes très patients ont investigué des milliers et des milliers de biographies de révolutionnaires français de la période 1780 - 1800.
Ces biographies ont été reconstituées notamment à partir des registres d'Etat Civil ainsi que des lettres conservées depuis cette époque.
Madame de Sévigné aimait écrire pour décrire ses contemporaions : elle n'était pas la seule.

Ces chercheurs ont donc compris que des Minotaures agissaient. Mais qui étaient-ils ?
Ils ont résolu cette énigme.
D&jà Hyppolite Taine dans "Origine de la France contemporaine" avait bien compris qu'il s'agissait d'une révolte de l'office et des antichambres.
Ces Minotaures étaient en fait des pépés. Ils hantaient les antichambres de la noblesse, sans doute peu satisfaits de leur ration de pain blanc...
Ils s'étaient fait appelés les "baphomet" ou les "Baphometau" pour rester discrets et bien cachés.

En fait, il ne s'agit que d' hommes ordinaires jouant les minotaures ...
Présenter ces Minotaures ou ces comme de féroces brutes à moitié animales
participeraient selon ces chercheurs d'une volonté de faire peur.

Ces pépés dont l'archétype pourrait être le Grand Arnaud n' étaient que des esprits enragés dans des corps un peu débiles.
Et les chercheurs en Histoire du "Massachussett Institute for the truth in History" pensent avec raison
que quelques tasses de tisane adroitement dispensées auraient pu éviter le grand chambardement que nous avons connu il y a 200 ans.

a+

Odysseus
Répondre