1.600 ans après Saint Augustin....

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

1.600 ans après Saint Augustin....

Message par Odysseus » ven. 23 oct. 2015 20:51


Saint Augustin d'Hippone est né en 354 ap. J.C.. C'était un étudiant de la philosophie manichéenne qui pratiquait les ripailles, beuveries et coucheries. A la demande de sa mère sainte Monique, saint Ambroise l'avait sauvé de sa vie de débauche et de prostitution. Aussi saint Augustin avait-il gardé, après sa conversion, des attitudes très prudentes. Il ne méconnaissait pourtant pas l'importance des liens de couple puisqu'il écrivit une lettre sur "l'utilité du mariage".

Les papistes le considèrent comme le théologien le plus important de tous les temps, car il s'exprimait de façon admirable en latin et connaissait mal le grec. Saint Augustin leur sembla justifier par son oeuvre la supériorité du monde latin.

C'est dans la solitude de son cabinet que ce penseur hors pair écrivit (en latin) tant de livres ("La Trinité", "La Cité de Dieu", "Confessions" etc ..). C'est sur lui que se sont penché les théologiens papistes pour élaborer leur théologie. Si ces théologiens retinrent de son oeuvre l'importance du "pneuma" ( disons : de "la direction pneumatique" ) pour la vie catholique, ils accentuèrent de façon considérable la retenue de saint Augustin pour les liens du mariage. Ces théologiens ont été, à mon avis, un peu semblables à cet enfant, coiffé d'un bonnet de nuit, qui écoute la mer. La statue est de Carpeaux et date du second Empire.
Image
Carpeaux - "enfant coiffé d'un bonnet (de nuit) écoutant la mer".

Aussi de façon étonnante et curieuse, certains milieux papistes très papisant considèrent encore aujourd'hui ces liens comme vulgaires et triviaux. A tel point que l'on peut s'interroger sur l'origine de ces méchantes considérations et leurs raisons qui préviennent la venue de l'enfant..

En Europe, les populations sont aujourd'hui pratiquement indifférentes voire carrement hostiles à la venue de l'enfant, bien que pourtant le mode de vie des occidentaux fasse de l'enfant une idole choyé. Le taux de naissance qui est une mesure pratiquement sans biais du BNB (Bonheur National Brut) est en Espagne de : 1,48 ; en Allemagne : 1,42 en Finlande : 1,8. Notons que l'enfer démographique se situe en dessous de 2,00 et le paradis familial au large et au dessus de 2.1.

Ajoutons que la décroissance de ce taux de naissance après la guerre a généré un nombre important de personnes seules. il y aurait, si l'on en croit les informations du site des pages jaunes de France télécom 600.000 personnes seules dans Paris intra-muros (1.100.000 habitants dans Paris). De plus en France, le nombre de familles monoparentales est en augmentation rapide : 750.000 familles monoparentales en 1975; 1.750.000 en 1999 ...[chiffre inconnu pour 2015]
L' actuel synode sur la famille des papistes qui se tient au Vatican doit résonner de bien étrange manière chez nombre de français et de parisiens.
Surtout à l'heure où arrivent en Europe tous ces migrants !

Terminons avec le livre de l'Apocalypse (qui donne la pensée de Saint Jean, héritée directement de la pensée du fondateur du christianisme) et qui donne sur le sujet un avis très clair : il a pour les enfants une grande sollicitude. De façon discrète, il réprouve la "Bète" - qui n'a rien d'humain - et dont le chiffre serait 1000 x 2 / 3 = 666. Pour le chiffre 1.000, sa signification ici serait la complétude (de la vie) : car ne dit-on pas : "ils l'ont mis dans le mille !" pour indiquer une adéquation féconde ? En conséquence 1.000 x 2 / 3 = 666 - le chiffre de la Bête - serait un chiffre qui signifierait tout ensemble la haine de la famille et la haine de l'enfant.


a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Infortunés citoyens français ! Infortunée Europe !

Message par Odysseus » sam. 24 oct. 2015 19:47

Depuis mille ans, l'unité spirituelle de l'Europe est brisée. Si sa partie orientale a conservé la foi orthodoxe, la partie occidentale, massivement catholique romaine, a connu de nouvelles déchirures pneumatiques au XVI et XVII ième siècle.

Ce furent la Réforme protestante et à partir du XVIII ième siècle l'émergence de la philosophie des Lumières afférente au commerce avec les nouvelles colonies d'Amérique. Cette nouvelle philosophie, ignorant de l' importance du divin, a, en Europe, détourné de la tradition chrétienne une partie de plus en plus considérable de la société européenne.

La noblesse européenne, volens nolens, s'est laissée donc entraîner depuis le XVII ième siècle dans le tourbillon des affaires et des idées nouvelles, et a laissé, par vanité et calculs sordides , l'Europe et ses populations sans véritables gouvernants.

Image
(Le Laocoon.- Musée du Vatican.)

Victime de plusieurs affrontements de Titans, l'Europe saura-t-elle retrouver la fraîcheur de ses Pères fondateurs, dont fait aussi partie Saint Augustin ?
Une Europe divisée et ayant reniée ses racines chrétiennes a-t-elle vraiment un avenir ?


a+

Odysseus


Source : "Divergences et convergences entre la tradition orthodoxe et la tradition occidentale"/ Archimandrite Placide Deseille, Monastère Saint Antoine le Grand, Métochion de Simono Pétra.

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: 1.600 ans après Saint Augustin....

Message par Odysseus » dim. 01 nov. 2015 15:52

Image
"La Dentellière" : tableau de Vermeer peint en 1669/1670.

Au temps de Louis XIV, le Royaume de France s'était fait le champion de la chrétienté occidentale i.e. le catholicisme.
Louis XIV s'affronta avec l' Angleterre au sujet de la chrétienté (nous sommes dans l'Histoire). Sans doute fut-il un moment question de doctrine et de points élevés ? N'oublions pas que Jansénius ( 1585-1638) était originaire des Pays Bas et que sa doctrine : le jansénisme allait démobiliser le clergé, casser l'ascenceur social, et conduire 2 siècles plus tard à l'affaissement du Royaume et à la naissance d'une république plus ou moins copiée du parlementarisme anglais... C'était une doctrine méchante toute de finesse et de préciosité qui dissertait sur la prédestination et le salut par le pauvreté radicale et le travail du forcat ......

Jacques II Stuart (1633-1701), dévoué à Louis XIV, monta sur le trône d'Angleterre grâce à la supériorité d'une doctrine chrétienne (le catholicisme) ais aussi grâce aux Louis d'or que le Roi de France dispensa généreusement aux Parlementaires anglais. Cependant, le triomphe de Jacques II fut de courte durée puisque Guillaume d'Orange débarqua des Pays Bas en 1688, s'empara du trone d'Angleterre et chassa JAcques II qui trouva refuge en France.

Vermeer ( 1632-1675), qui s'était converti au catholicisme, observait sans doute des Pays BAs où il vivait toute l'affaire. Et, observant les manières du Grand Roi et ceux de ses conseillers, il peignit un tableau resté célèbre : "La dentellière" (1669/1670). Pour signifier au roi de France (probablement) ce qu'il pensait de sa méthode où la Force n'avait point de part.


Mai aujourd'hui, les choses ont bien changé : les papistes s'étant mis sous la loi, le point de dentelles n'a plus de raison d'être, aussi ont-ils changé de comportement pour défendre le dogme et la loi et c'est Salvatore Dali, un artiste, qui a su en 1955 mieux que quiquonque voir la mutation :

Image
"La Dentellière" vue par Salvatore Dali. (1955)


Mais encore une fois : ne généralisons pas à partir d'une oeuvre d'un artiste et sachons voir que le monde papiste est fort divers. Les Romains d'Occident, les Traditionnalistes, les Romains papistes d'Orient, les Franciens d'Orient composent un ensemble divers et varié..


a+

Odysseus.









,
Dernière modification par Odysseus le sam. 07 nov. 2015 20:29, modifié 3 fois.

J-Gabriel
Messages : 643
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: 1.600 ans après Saint Augustin....

Message par J-Gabriel » ven. 06 nov. 2015 21:30

Odysseus a écrit : Mais encore une fois : ne généralisons pas à partir d'une oeuvre d'un artiste et sachons voir que le monde papiste est fort divers. Les Romains d'Occident, les Traditionnalistes, les Romains papistes d'Orient, les Franciens d'Orient composent un ensemble divers et varié..
Si je peux vous demandez, qui se cache sous la formule "Franciens d'Orient" ?

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: 1.600 ans après Saint Augustin....

Message par Odysseus » sam. 07 nov. 2015 21:01

Effectivement, ces qualificatifs recouvrent des mondes très divers. Précisons donc :

Les Romains d'Occident sont des papistes issus du monde romain d'Occident.
Autrefois, de religion orthodoxes, ils sont devenus catholiques papistes par la vertu des nouveautés doctrinales....

Les Romains papistes d'Orient sont des chrétiens qui dépendaient de Constantinople mais que des missions venues de Rome et/ou de Paris ont converti au papisme vers le 19 ième siècle. En 1856, des catholiques libéraux, indique wikipedia, fondent l’Œuvre des Écoles d’Orient, dans le but "de soutenir les écoles des congrégations religieuses implantées dans l’Empire ottoman". Son premier directeur est le futur cardinal Lavigerie. Celui-là même qui imposa le Ralliement des Catholiques français, alors majoritairement de sensibilité monarchique, à la République.

Les traditionalistes sont des papistes qui souhaitent revenir aux pratiques antérieures au Concile Vatican II. Ils sont, semble-t-il, de sensibilité plutôt gallicane.

-Les Françiens d'Orient sont les héritiers des ducs de Bourgogne. Ils oeuvrent, pensent-on, pour restaurer l'Empire de Charlemagne sur tout le monde habité, non-obstant la rectitude de la doctrine, semble-t-il. Notons qu'il fut un temps où la Francie se partageait en Francie occidentale (Charles le Chauve, fils de Charlemagne) et Francie orientale (Louis le germanique, fils de Charlemagne.).

a+

Odysseus
Dernière modification par Odysseus le sam. 07 nov. 2015 21:22, modifié 2 fois.

patrik111
Messages : 107
Inscription : dim. 03 juil. 2011 18:45

Re: 1.600 ans après Saint Augustin....

Message par patrik111 » sam. 07 nov. 2015 21:13

Merci, Odysseus, pour ces précisions.

Néanmoins, concernant les traditionalistes catholiques romains, ceux-ci me paraissent avoir une sainte horreur du gallicanisme, car, ne l’oublions pas, ce sont des héritiers des ultramontains du XIXe siècle, et à ce titre partisans de l’infaillibilité pontificale.

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: 1.600 ans après Saint Augustin....

Message par Odysseus » sam. 07 nov. 2015 21:42

Vous mettez le doigt sur un sujet sensible : le papisme et la domination.

Bien que les braves gens soient très nombreux chez les papistes, il faut, hélas !, reconnaître quelques excès dans l'usage de l'Imprimatur romain.

Mais que voulez-vous ?

Dès lors que les bonnes volontés et les bonnes moeurs des temps héroïques se fussent évaporées, le monde romain antique s' était organisé autour des sénateurs (riches et puissants). Ces sénateurs vivaient luxueusement et imposaient à leurs populations le travail et une très grande crédulité en matière de religion et au besoin n'hésitaient pas à recourrir à la brutalité et à la force.
L'Eglise de Rome, malgré elle, a hérité du génie romain antique qui excelle à décliner et dire le droit et édicter des règles relativement aux puissants du moment. Activité bien éloignée de la défense concrète des nations, des populations, de leurs Biens, et du bien et du Bon en général (face aux excès des puissants).

a+

Odysseus.

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Voila donc leur destinée manifeste !

Message par Odysseus » ven. 13 nov. 2015 15:46

Les Historiens de renom qui ont étudié l' Histoire, pensent que la destinée manifeste de l' Europe (occidentale) reste la Croisade armée vers les terres de l'Orthodoxie. Il semble que le génie de Saint Augustin (qui n'a sans doute que peu écrit sur la guerre) et ses écrits présentent quelques lacunes dans ce domaine. Puisque les Occidentaux ne voit pas où est le mal dans ces affaires de croisades.
Notons que tous les historiens ne s'accordent pas sur la destinée manifeste des Occidentaux et semblent plutôt privilégier d'autres aspects plus positifs,

Rappelons à ces historiens tout de même les faits suivants :

D'esprit fort subtil, Charlemagne avait, nous racontent les chercheurs en Histoire, l'intention de vassaliser le monde slave par le moyen du "filioque"
Ce fut Saint Cyrille et Saint Méthode qui rappelèrent aux Moraves l'Orthodoxie.

Rappelons aussi que la quatrième Croisade fut désastreuse pour le monde chrétien.
Huit croisades sur les terres de Constantinople ... C'est tout de même plus qu'un mouvement d'humeur !

Plus près de nous :

la charge des Chevaliers teutonique,
les menées des Polonais contre la Russie orthodoxe (l'affaire du faux Dimitri),
Napoléon à Moscou,
Napoléon III en Crimée,
Mussolini en Ethiopie, puis en Grèce, puis l'affrontement inouï des armées allemandes à l'est...

Les Historiens s'accordent à penser que la guerre du Kosovo en 1999 aurait procédé de cette démarche ...
Les résultats de cette Croisade au coeur de l'Europe ont été, hélas !, déplorables.
Comme le montre ces deux photographies d'une même Eglise du Kosovo :



Image
avant 1999


Image
et après

Photographies reprises du site internet :

http://www.rastko.rs/kosovo/crucified/c ... /ch02.html

Terminons en rappelant que les populations occidentales, parfois fort peu informées, n'ont le plus souvent guère la possibilité de protester ...
En effet, l' encadrement des populations ne permet que peu la discussion ....

a+

Odysseus


Répondre