Pièces antichrétiennes

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Répondre
Olivier
Messages : 121
Inscription : sam. 16 juil. 2005 12:10

Pièces antichrétiennes

Message par Olivier »

Depuis quelques semaines, des pièces sont ouvertement antichrétiennes,et les média présentent les opposants comme des catholiques traditionalistes, ultra, fondamentalistes, intégristes... Je voulais savoir si des orthodoxes laïcs ou clercs ont marqué une opposition, ou non. N'y a-t-il que des catholiques qui manifestent? (et des musulmans apparemment)

Cordialement.

Claude le Liseur
Messages : 4201
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Claude le Liseur »

Olivier a écrit :Depuis quelques semaines, des pièces sont ouvertement antichrétiennes,et les média présentent les opposants comme des catholiques traditionalistes, ultra, fondamentalistes, intégristes... Je voulais savoir si des orthodoxes laïcs ou clercs ont marqué une opposition, ou non. N'y a-t-il que des catholiques qui manifestent? (et des musulmans apparemment)

Cordialement.
A ma connaissance, pas de manifestants protestants ou orthodoxes.

Ceci étant, j'ai vu qu'il y a beaucoup d'agitation sur l'Internet catholique, dans la mesure où beaucoup s'interrogent sur l'opportunité, l'utilité et l'efficacité de telles manifestations.

Olivier
Messages : 121
Inscription : sam. 16 juil. 2005 12:10

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Olivier »

Claude le Liseur a écrit :
Olivier a écrit :Depuis quelques semaines, des pièces sont ouvertement antichrétiennes,et les média présentent les opposants comme des catholiques traditionalistes, ultra, fondamentalistes, intégristes... Je voulais savoir si des orthodoxes laïcs ou clercs ont marqué une opposition, ou non. N'y a-t-il que des catholiques qui manifestent? (et des musulmans apparemment)

Cordialement.
A ma connaissance, pas de manifestants protestants ou orthodoxes.

Ceci étant, j'ai vu qu'il y a beaucoup d'agitation sur l'Internet catholique, dans la mesure où beaucoup s'interrogent sur l'opportunité, l'utilité et l'efficacité de telles manifestations.
Oui ce sont les modérés, dit par les média^^

J-Gabriel
Messages : 674
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Pièces antichrétiennes

Message par J-Gabriel »

Olivier a écrit :Depuis quelques semaines, des pièces sont ouvertement antichrétiennes,et les média présentent les opposants comme des catholiques traditionalistes, ultra, fondamentalistes, intégristes...

Mais qu'est-ce qui vous fait dire qu'elles sont "antichrétiennes" ?

Moi je ne vois nulle part le Christ dans ces pièces ? Des gens parlent de blasphème à propos d'une pièce « Golgota Picnic » ! D'accord, mais à ma connaissance cette pièce n'a pas été consacrée par le clergé catholique-romain, pour répondre à une telle accusation, non ?

J-Gabriel
Messages : 674
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Pièces antichrétiennes

Message par J-Gabriel »

Dans ce cas, et à mon avis ce sont ceux qui crient contre cette pièce qui blasphèment en fait, car en accusant de la sorte ils tendent à laisser penser qu'il y aurait quelque chose de saint dans cette pièce ! Si j'étais catholique-romain et scandalisé par ce "Gólgota picnic", j'attendrai sagement la fin de la représentation, pour distribuer un texte approprié de Jean-Marie Lustiger, aux spectateurs à la sortie en leur disant : le Jésus que je confesse n'est pas celui de Rodrigo García !

Nikolas
Messages : 412
Inscription : dim. 16 mai 2010 15:19
Localisation : Poitiers

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Nikolas »

Voila la réaction de l'AEOF dans son communiqué du 21 Novembre 2011:
V. Les évêques condamnent et regrettent toute utilisation des référents et/ou symboles chrétiens, à des fins commerciales, publicitaires ou autres. Ils regrettent de même les manifestations artistiques ici et là, qui pourraient porter atteinte aux référents essentiels de la foi chrétienne, sans vouloir pour autant juger ou préjuger des intentions de leurs auteurs. Les évêques orthodoxes comprennent l’émotion, le trouble, voire la blessure, que peuvent susciter dans la conscience des fidèles, de telles manifestations. Ils invitent néanmoins les chrétiens à continuer à témoigner du Christ au cœur de la Cité, d’une manière digne et irénique, selon les préceptes de l’Evangile. La réponse chrétienne, à toute forme d’adversité, ne peut ainsi se situer dans la violence verbale, encore moins physique, ni dans des attitudes d’intolérance, de rejet ou d’exclusion. Face à l’incompréhension du monde et sa recherche spirituelle, les chrétiens doivent être, et demeurer, des témoins audacieux et intelligents du Christ, dans une attitude de dialogue tournée vers le monde, nourrie des valeurs de tolérance et d’amour qu’enseigne l’Evangile. Sans vouloir porter atteinte de quelque manière que ce soit à leur liberté d’expression et de création artistique, les évêques invitent ainsi les auteurs de telles œuvres, à respecter le « rapport à la foi » qui est celui des croyants de toutes les religions. Plus généralement, de telles manifestations qui peuvent contenir à des degrés divers des formes de provocation, posent la question du « rapport culturel au sacré » dans nos sociétés d’aujourd’hui mais aussi, la question de la limite de la dérision que ce soit dans le rapport au sacré ou dans le rapport au politique, au culturel, à la société etc. Elles appellent de la part de toutes les composantes de la société, une réflexion profonde à laquelle les chrétiens devront prendre part avec esprit, audace et intelligence.
http://www.aeof.fr/articol_51594/aeof-- ... ance-.html

Claude le Liseur
Messages : 4201
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Claude le Liseur »

Olivier a écrit :
Claude le Liseur a écrit :
Olivier a écrit :Depuis quelques semaines, des pièces sont ouvertement antichrétiennes,et les média présentent les opposants comme des catholiques traditionalistes, ultra, fondamentalistes, intégristes... Je voulais savoir si des orthodoxes laïcs ou clercs ont marqué une opposition, ou non. N'y a-t-il que des catholiques qui manifestent? (et des musulmans apparemment)

Cordialement.
A ma connaissance, pas de manifestants protestants ou orthodoxes.

Ceci étant, j'ai vu qu'il y a beaucoup d'agitation sur l'Internet catholique, dans la mesure où beaucoup s'interrogent sur l'opportunité, l'utilité et l'efficacité de telles manifestations.
Oui ce sont les modérés, dit par les média^^
Non, quand je parle de l'Internet catholique, je parle par exemple d'un forum traditionaliste comme Le Forum catholique ou d'un site sédévacantiste comme virgo-maria.org . Je vous assure que même dans ces milieux, il y a des discussions animées à propos de ces manifestations, en particulier parce que plus d'un intervenant se demande si ce n'est pas là foncer tête baissée dans un piège. Et j'ai même lu une déclaration d'un prêtre qui disait ne pas avoir relevé de blasphème dans une des pièces les plus controversées.

Claude le Liseur
Messages : 4201
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Claude le Liseur »

Olivier a écrit : Oui ce sont les modérés, dit par les média^^

Vous pensez bien que je n'attache aucune importance à ce que peuvent dire ou penser les catholiques de media, les protestants athées à la Lionel Jospin, les juifs libéraux, les orthodoxes oecuménistes, les musulmans transcendantaux néo-guénoniens et les bouddhistes en dialogue avec la maçonnerie (oui, oui, ça existe), puisqu'ils me serviront exactement la même bouillie pour chats dont m'abreuvent déjà toutes les chaînes de télévision, les stations de radio du type France Désinfo, les quotidiens du type L'Immonde ainsi que toutes les publications Tamedia ex-Edipresse du Temps à La Tribune de Genève, les hebdomadaires du type Le Point ou L'Hebdo, c'est-à-dire pensée unique = absence de pensée personnelle.

En termes encore plus brutaux et dignes du bûcher, je ne m'intéresse à ce que peuvent dire ou penser les catholiques que lorsqu'il sont catholiques...

J-Gabriel
Messages : 674
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Pièces antichrétiennes

Message par J-Gabriel »

Comme je n'ai suivi cette affaire que de loin, je ne savais pas qu'il avait plusieurs pièces en cause. Cela ne change rien à mon opinion, mais quand plus haut j'écrivais, je pensais à cette pièce de Romeo Castellucci dans laquelle on aperçoit des enfants jeter des objets contre le portrait d'un type supposé être Jésus !
Voici un extrait : http://francejeunessecivitas.hautetfort ... t%20public (24 octobre 2011).

Je n'ai non plus pas trop fait attention aux arguments des manifestants, à part "blasphème !", cependant je trouve plus scandaleux que dans ce spectacle des enfants sont utilisés dans la révolte de ce metteur en scène.

Et sans commentaire un petit mot d'Origène:
Je déplore qu’on puisse croire au Christ d’une foi susceptible d’être ébranlée par Celse, qui ne vit même plus la vie commune parmi les hommes, mais qui est mort depuis longtemps, ou par quelque force persuasive du discours. Et je ne sais dans quelle catégorie il faut ranger celui qui a besoin de discours écrits dans des livres en réponses aux charges de Celse contre les chrétiens, pour ressaisir et remettre debout une foi qui chancelle.

Origène, Contre Celse, Préface 4, cité dans Introduction à Origène, Philippe Henne, Cerf, p.190-191

Claude le Liseur
Messages : 4201
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Claude le Liseur »

J-Gabriel a écrit :
(...) cependant je trouve plus scandaleux que dans ce spectacle des enfants sont utilisés dans la révolte de ce metteur en scène.
Ah, l'utilisation des enfants, la volonté de pervertir les enfants, c'est toute une tradition de la gauche dans toute sa splendeur. Vous vous souvenez de l'acharnement mis par les Grands Ancêtres (non, pas Cthulhu: Robespierre ! - mais cela vaut-il mieux?) à détruire le petit Louis XVII*. Et de Pavlik Morozov, proposé comme héros à la jeunesse soviétique parce qu'il avait dénoncé son propre père à la police politique. Et des jeunes militants khmers rouges qui avaient droit de vie et de mort sur les adultes. Et des belles carrières politiques de pédophiles notoires dans l'Europe de ces trente dernières années. Et, voici peu d'années en France, les masses de lycéens semi-illettrés entraînés par leurs propres professeurs (ou plutôt pervertisseurs) à manifester dans la rue pour protester contre les résultats d'un premier tour d'élection - et se croyant des grands révoltés alors qu'ils ne faisaient que faire ce que voulaient le grand capital, les privilégiés et le mondialisme, montrant ainsi leur abject conformisme et leur soumission absolue à l'ordre établi. Mais quand on n'a ni cœur, ni cerveau, on en arrive à croire qu'on est un rebelle parce qu'on répète les slogans préparés par le prof et que le prof, qui se prend aussi pour un rebelle, tient lui-même de la finance.. Et puis, de toute façon, on le sait trop bien, depuis Mai 68, que sous chacun de ces révolutionnaires en peau de lapin sommeille un futur petit cadre de multinationale.

Alors, que le sieur Castellucci utilise des enfants pour souiller l'image du Christ, c'est tellement dans cette logique, c'est un résumé si parfait du film, comme si ces gens-là ne cherchaient qu'à se conformer à leur stéréotype (et toujours sous couvert de révolte - en réalité d'éructations de petits-bourgeois subventionnés).


* "Les nouveaux maîtres de la France ont montré leur humanité en séparant cet enfant de sa mère (3 juillet 1793), et en l'isolant dans sa chambre à partir du mois de janvier 1795 [NdL: recte janvier 1794]. Ils ont montré leur vertu en lui faisant signer une déclaration d'inceste contre sa mère (6 octobre 1793). Ainsi se termine le siècle des Lumières et de la pédagogie "éclairée": par la persécution d'un enfant." (Jean de Viguerie, Histoire et dictionnaire du Temps des Lumières, Bouquins, Robert Laffont, Paris 2007, p. 1136.)

Olivier
Messages : 121
Inscription : sam. 16 juil. 2005 12:10

Re: Pièces antichrétiennes

Message par Olivier »

Jean de Viguerie a écrit récemment un livre sur les pédagogues d'Erasme à Mercieux.
Par contre pour Louis XVII je doute de sa mort au temple.

Répondre