Le slavon liturgique

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

sabeth
Messages : 35
Inscription : mar. 23 mars 2010 3:30
Localisation : Suisse romande

Le slavon liturgique

Message par sabeth » sam. 27 mars 2010 18:48

Bonjour,
je désirais savoir si le slavon des liturgies orthodoxes ressemble au russe, ou si c'est vraiment une langue dite
"morte" et utilisée qu'en liturgie comme le latin pour les romains ?...
Comment est-il possible de s'y initier ?

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » sam. 27 mars 2010 19:17

sabeth a écrit :Bonjour,
je désirais savoir si le slavon des liturgies orthodoxes ressemble au russe, ou si c'est vraiment une langue dite
"morte" et utilisée qu'en liturgie comme le latin pour les romains ?...
Comment est-il possible de s'y initier ?

En fait, ce n'est pas une langue morte comme le latin: c'est une langue qui n'a jamais été vraiment parlée, une langue qui a été créée pour un usage religieux et qui n'est jamais sorti de cet usage religieux. Le slavon n'est pas le vieux slave qui a réellement été parlé et auquel André Vaillant avait consacré deux volumes publiés par l'Institut d'études slaves de Paris.

Cela ressemble-t-il vraiment au russe? C'est toujours la même question de perspective. Pour un observateur qui regarde de Sirius ou du Vietnam, un Français qui fait semblant de ne pas du tout comprendre l'italien est ridicule. Pour un observateur qui regarde de la Suisse, le serbe ressemble furieusement au russe, mais vous trouverez bien sûr des Serbes et des Russes pour vous affirmer le contraire. On exagère toujours les différences quand l'on contemple le voisin le plus proche.
En gros, l'écriture n'est pas la même (avec des caractères qui ont disparu dans les réformes successives de l'alphabet russe et des nomina sacra écrits sous titlo) - mais, Dieu merci, l'édition la plus courante du texte de la divine Liturgie de saint Jean Chrysostome slavon-français reproduit le texte slavon avec les caractères du russe moderne -, il y a quelques mots inusités en russe et la grammaire est beaucoup plus difficile (notamment avec le maintien du duel qui, à ma connaissance, n'a survécu qu'en slovène alors qu'il a disparu des autres langues slaves, sauf une petite trace en russe avec l'utilisation du génitif singulier après les chiffres 2,3 et 4).
Beaucoup de Russes vous diront que le slavon est incomparablement plus proche du russe que le français l'est du latin, mais j'ai un jour fait le test de demander une fidèle de langue maternelle russe qui avait derrière elle des décennies de pratique religieuse de traduire ce qu'elle venait d'entendre en slavon à l'église (office des douze évangiles) et le test n'était pas si concluant quant au fait que le slavon soit immédiatement compréhensible à une oreille russe. Ceci étant, pour moi qui regarde de Sirius, cela reste quand même très proche du russe.
En ce qui concerne l'apprentissage du slavon, il n'y a pratiquement rien en français: les Grammaires slavonnes de Militsa Tsarenkov (rédigée directement en français) et de K. Kozmine (traduite du russe) réunies en un seul volume par le monastère de l'Icône-de-la-Mère-de-Dieu-de-Korssoun de Grassac en 1994, et un manuel de slavon liturgique de Jean-Paul Deschler publié par l'Institut d'études slaves de Paris qui est aujourd'hui épuisé. J'ai pu mettre la main sur les Grammaires slavonnes, mais jamais sur le Manuel du slavon liturgique.

Néanmoins, il est très facile d'acheter dans les paroisses russes (du moins, dans nos régions, les plus grosses) des dictionnaires slavon-russe qui résolvent le problème en ce qui concerne les mots slavons inusités en russe. Il y a aussi des grammaires slavonnes rédigées en russe; vous pouvez vous renseigner auprès de la librairie russe de Genève, par exemple.

En anglais, je ne vois guère que des grammaires: Old Church Slavonic: An Elementary Grammar de Gardiner (Cambridge University Press, Cambridge UK 1984) et Old Church Slavonic Grammar de Lunt (Mouton de Gruyter, Berlin 2001).

Par ailleurs, comme d'habitude, la science allemande remédie à l'incapacité des francophones et des anglophones, puisque vous trouverez en allemand un véritable manuel d'apprentissage du slavon et pas seulement des grammaires:

Nikolaos H. Trunte

Ein praktisches Lehrbuch des Kirchenslavischen in 30 Lektionen. Band 2: Mittel- und Neukirchenslavisch.

Verlag Otto Sagner

Munich 2001


Ceci étant, le slavon reste une langue de traduction. Vous avez aussi, dans votre région, des paroisses orthodoxes qui célèbrent en grec (langue de l'original, et qui nous est tout de même moins étrangère que le slavon du fait de la quantité de mots grecs entrés dans la langue française) ou en français (autre langue de traduction). Ceci pour vous dire que rien ne vous oblige à vous focaliser sur le slavon.

Il arrive aussi souvent que les paroisses russes organisent des cours de slavon (souvent à partir du français dans nos régions). Si vous voulez perséverer dans l'étude du slavon, cela peut être une bonne solution. Je crois savoir qu'en Suisse romande, M. Bernard Le Caro, juriste bien connu et biographe de saint Jean de San Francisco, est tout à fait capable de donner des cours de slavon pour les francophones intéressés.

sabeth
Messages : 35
Inscription : mar. 23 mars 2010 3:30
Localisation : Suisse romande

Re: Le slavon liturgique

Message par sabeth » sam. 27 mars 2010 21:50

Merci beaucoup !
C'est très intéressant.
En fait pour ce qui est de la fréquentation habituelle de l'église, je viens de découvrir une petite communauté francophone, quasi tous des
suisses convertis !
Mais en fait j'ai eu l'occasion d'entendre un CD de Chevetogne; j'aime beaucoup aussi cette liturgie en slavon. J'aime les langues en général,
même si ce n'est pas mon métier. Il m'est déjà arrivé de penser à apprendre le russe, ou aussi le grec biblique. J'ai fait 3 ans de latin ecclésial...

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: Le slavon liturgique

Message par Anne Geneviève » sam. 27 mars 2010 22:03

D'abord le grec, plus important pour les textes.

Je connais très bien la paroisse dont vous parlez, les prêtres et les chefs de chœur sont des ami(e)s de longue date, c'est en Suisse la seule paroisse francophone du patriarcat de Serbie je crois, les autres paroisses de mgr Konstantin célèbrent soit en serbe, soit en allemand. Le patriarcat de Serbie est accueillant aux convertis, on y trouve une exigence spirituelle mais pas d'ethnophylétisme, peut-être parce que les Serbes n'ont pas besoin de se rassurer quant à leurs racines, elles sont très très longues et puisent loin dans le passé. Je sens qu'un de ces jours nous nous rencontrerons !
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

sabeth
Messages : 35
Inscription : mar. 23 mars 2010 3:30
Localisation : Suisse romande

Re: Le slavon liturgique

Message par sabeth » dim. 28 mars 2010 17:03

Ah bon parce qu'il y a des patriarchats qui n'accueillent pas des convertis ??
Les russes sont-ils accueillants aussi ? Je pense que oui puisque l'Archimandrite Martin est d'origine suisse (vieux-catholiques).
J'aimerais aussi beaucoup aller une fois à une liturgie slavonne, à Vevey.

J-Gabriel
Messages : 643
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Le slavon liturgique

Message par J-Gabriel » dim. 28 mars 2010 22:42

sabeth a écrit :J'aimerais aussi beaucoup aller une fois à une liturgie slavonne, à Vevey.
C’est une bonne communauté très accueillante, je m’y rends de temps en temps parce que chaque fin de mois l’office est en français (à vérifier sur orthodoxie.ch), et après on se retrouve autour d’une agape.

Dorian
Messages : 137
Inscription : ven. 05 juin 2009 4:17

Re: Le slavon liturgique

Message par Dorian » lun. 29 mars 2010 0:49

...
Dernière modification par Dorian le sam. 11 déc. 2010 17:46, modifié 1 fois.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » lun. 29 mars 2010 14:23

Daroslav a écrit :

Le slavon n'est plus parlé et n'a pas d'intérêt hors de l'église (pour un citoyen lambda je parle) et s'il y a des versions russes, bulgares ou serbes pour l'écriture (?!), je me demande s'ils partagent la même langue, c'est-à-dire si dans les églises slaves, le slavon est le même (?).

Les Ukrainiens de la diaspora (sous la juridiction de Constantinople) ont depuis longtemps remplacé le slavon par l'ukrainien à la liturgie. Ces Ukrainiens sont peu connus de nous parce qu'ils n'ont semble-t-il que quatre paroisses en pays francophone (Paris, Montréal, une paroisse dans l'Orléanais, une paroisse en Lorraine), mais ils sont nombreux en Amérique anglophone (avec comme bastion les provinces canadiennes de la Prairie: Alberta, Saskatchewan et Manitoba)et ils ont aussi des évêques au Brésil, en Grande-Bretagne et en Flandre (Genk).

Les Bulgares, à ma connaissance, composent les nouveaux offices en bulgare et n'utilisent le slavon que pour les anciens offices.

La seule fois où j'ai assisté aux vêpres dans une paroisse serbe (cathédrale serbe de Paris, 30 janvier 2009), l'office était bel et bien célébré en serbe, et pas en slavon.

Le slavon est par conséquent en nette perte de vitesse, sauf chez les Russes.

Ceci étant, quand je compare le texte slavon de la liturgie tel qu'imprimé par l'archevêché de la rue Daru (patriarcat de Constantinople + usage russe postniconien) avec le texte tel qu'imprimé par la paroisse d'Erie en Pennsylvanie (synode de New York dans la juridiction du patriarcat de Moscou + usage russe vieux-ritualiste), je constate de légères différences dans la déclinaison des mots slavons, même pour des passages qui n'ont pas été rectifiés du temps du patriarche Nikon. Il est donc possible qu'il y ait en effet plusieurs formes de slavon dans le temps et dans l'espace. Mais il s'agit de différences légères.

Souvent, je m'amuse à soumettre le livre de prières vieux-ritualiste que je possède à des connaissances russophones. Je constate que la plupart des gens ont des difficultés à lire cette orthographe à cause de l'abondance des nomina sacra écrits sous titlo. En revanche, quand il s'agit de gens qui ont fait des études de lettres en Russie ou en Ukraine, ils lisent sans difficulté le slavon écrit de la manière traditionnelle. Je pense que les autres, qui n'ont pas fait d'études de lettres, sont habitués à lire le slavon dans les transcriptions en orthographe russe moderne. Ceci étant, la lecture du slavon dans l'orthographe traditionnelle ne pose pas de difficultés particulières, pour peu que l'on ait pris la peine de consulter une liste des abréviations sous titlo - ce que la plupart des gens ne prennent pas la peine de faire.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » lun. 10 mai 2010 19:03

Claude le Liseur a écrit :Souvent, je m'amuse à soumettre le livre de prières vieux-ritualiste que je possède à des connaissances russophones. Je constate que la plupart des gens ont des difficultés à lire cette orthographe à cause de l'abondance des nomina sacra écrits sous titlo. En revanche, quand il s'agit de gens qui ont fait des études de lettres en Russie ou en Ukraine, ils lisent sans difficulté le slavon écrit de la manière traditionnelle. Je pense que les autres, qui n'ont pas fait d'études de lettres, sont habitués à lire le slavon dans les transcriptions en orthographe russe moderne. Ceci étant, la lecture du slavon dans l'orthographe traditionnelle ne pose pas de difficultés particulières, pour peu que l'on ait pris la peine de consulter une liste des abréviations sous titlo - ce que la plupart des gens ne prennent pas la peine de faire.

J'ai encore fait le test avec une très sympathique paroissienne russe qui était venue depuis la Haute-Savoie pendant la Semaine Sainte. J'avais avec moi, entre autres, le très beau livre de prières du Vieux Rite. Elle me l'emprunte et me dit qu'elle n'arrive pas à le lire. Je le reprends et je le lui lis. Et là, elle me dit que c'est très facile à comprendre pour une oreille russe J'en déduis donc que le problème de la plupart des gens est qu'ils n'apprennent pas la liste des mots écrits sous titlo.

Ceci étant, vous avez l'exemple d'un mot dont le sens n'est plus compréhensible en russe sur l'icône de saint Sylvain l'Athonite (Silouane) postée sur la rubrique Iconographie du présent forum: viewtopic.php?f=7&t=2409 . Le mot языцы sur le parchemin tenu par le saint veut dire "nations" en slavon et est le pluriel d'un mot язык qui, en russe, veut dire "langue". Certes, de "nation" à "langue", le glissement de sens n'est pas énorme, mais il n'est pas forcément intuitif non plus.

fred
Messages : 21
Inscription : ven. 24 août 2012 20:00

Re: Le slavon liturgique

Message par fred » lun. 17 sept. 2012 0:11

Claude le Liseur a écrit : Ceci étant, vous avez l'exemple d'un mot dont le sens n'est plus compréhensible en russe sur l'icône de saint Sylvain l'Athonite (Silouane) postée sur la rubrique Iconographie du présent forum: viewtopic.php?f=7&t=2409 . Le mot языцы sur le parchemin tenu par le saint veut dire "nations" en slavon et est le pluriel d'un mot язык qui, en russe, veut dire "langue". Certes, de "nation" à "langue", le glissement de sens n'est pas énorme, mais il n'est pas forcément intuitif non plus.
Il y a d'ailleurs une faute sur le parchemin. Le mot slavon языкъ a deux sens : "langue" et "nation". Quand on écrit le slavon en polououstav (semi-onciale), la lettre initiale s'écrit Ѧ (petit yous) dans le sens de "langue", et ІА (imaginer une ligature entre le I et le A) dans le sens de "nation".

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » lun. 17 sept. 2012 21:08

fred a écrit : Il y a d'ailleurs une faute sur le parchemin. Le mot slavon языкъ a deux sens : "langue" et "nation". Quand on écrit le slavon en polououstav (semi-onciale), la lettre initiale s'écrit Ѧ (petit yous) dans le sens de "langue", et ІА (imaginer une ligature entre le I et le A) dans le sens de "nation".

Bravo pour vos connaissances du slavon ! Pourriez-vous conseiller un manuel? Je me permets aussi de vous demander comment vous avez réussi à poster le petit yous. Je n'ai jamais réussi à poster les lettres propres au slavon sur le forum!

fred
Messages : 21
Inscription : ven. 24 août 2012 20:00

Re: Le slavon liturgique

Message par fred » mar. 18 sept. 2012 17:39

Je me contente du Manuel de slavon liturgique de Jean-Paul Deschler. Les manuels de slavon sont généralement insuffisants pour bien comprendre le slavon. Il est nécessaire de connaître une langue slave contemporaine, souvent le russe, parce que ces manuels ne détaillent guère que les points où les deux langues diffèrent.

Comment faire un Ѧ ?

Prenons la page de la version russe de Wikipedia qui traite du Ѧ : http://ru.wikipedia.org/wiki/%D1%A6
Ouvrez-la et faites un copier-coller de la lettre.

Vous pouvez faire la même chose avec les autres lettres :

Ѧ ѧ
Ѣ ѣ
Ѯ ѯ
Ѡ ѡ
Ѱ ѱ
Ѳ ѳ
Ѵ ѵ
Ѫ ѫ
etc.

Il est possible de les regrouper dans un document Word. Quand vous avez besoin des lettres slavonnes, il suffit d'ouvrir ce document et de faire des copier-coller.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » mer. 19 sept. 2012 9:30

fred a écrit :Je me contente du Manuel de slavon liturgique de Jean-Paul Deschler. Les manuels de slavon sont généralement insuffisants pour bien comprendre le slavon. Il est nécessaire de connaître une langue slave contemporaine, souvent le russe, parce que ces manuels ne détaillent guère que les points où les deux langues diffèrent.

Comment faire un Ѧ ?

Prenons la page de la version russe de Wikipedia qui traite du Ѧ : http://ru.wikipedia.org/wiki/%D1%A6
Ouvrez-la et faites un copier-coller de la lettre.

Vous pouvez faire la même chose avec les autres lettres :

Ѧ ѧ
Ѣ ѣ
Ѯ ѯ
Ѡ ѡ
Ѱ ѱ
Ѳ ѳ
Ѵ ѵ
Ѫ ѫ
etc.

Il est possible de les regrouper dans un document Word. Quand vous avez besoin des lettres slavonnes, il suffit d'ouvrir ce document et de faire des copier-coller.

Merci du tuyau. Comme ça je pourrai cesser d'écrire les mots slavons à partir du clavier russe de Lexilogos. Je me permets d'abuser de votre gentillesse en vous demandant si vous n'avez pas aussi un procédé pour les mots sous titlo. J'aimerais quand même arriver à poster une fois sur le forum le tropaire de Pâques écrit à la slavonne et pas à la russe.
Le manuel de slavon liturgique de Deschler semble avoir été épuisé très vite après sa sortie. Quand j'ai besoin du slavon (pas pour l'église puisque je ne fréquente pas de paroisse russe), je dois me contenter de Grammaires slavonnes éditées en Charente en 1994 et d'un dictionnaire slavon-russe.

fred
Messages : 21
Inscription : ven. 24 août 2012 20:00

Re: Le slavon liturgique

Message par fred » mer. 19 sept. 2012 15:30

Pour le titlo, je ne sais pas comment faire !

Un moyen fastidieux :
- aller sur le site http://www.churchslavonic.org/
- taper du texte
- sauvegarder le texte sous forme de fichier PDF
- faire une capture d'écran
- tailler l'image et l'héberger sur un site
- mettre l'image dans un message de ce forum

De nombreux textes slavons en semi-onciale sont disponibles sur Internet de toute façon : http://www.orthlib.info/

J'ai acheté les deux volumes de Deschler à La Procure en 2004. Ils figurent toujours dans le catalogue du magasin :

http://www.laprocure.com/manuel-slavon- ... 03644.html

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Le slavon liturgique

Message par Claude le Liseur » jeu. 11 oct. 2012 22:26

fred a écrit :
Il y a d'ailleurs une faute sur le parchemin. Le mot slavon языкъ a deux sens : "langue" et "nation". Quand on écrit le slavon en polououstav (semi-onciale), la lettre initiale s'écrit Ѧ (petit yous) dans le sens de "langue", et ІА (imaginer une ligature entre le I et le A) dans le sens de "nation".
Toutefois, dans son dictionnaire slavon-allemand qui constitue le 2e et dernier volume du 2e tome de son cours de slavon en 30 leçons sur lequel je viens enfin de mettre la main, Nikolaos H. Trunte ne donne qu'une seule graphie pour ce mot, qu'il ne donne que sous la forme écrite avec le petit yous, et pour laquelle il donne les trois sens de Zunge (la langue = organe), Sprache (= la langue que l'on parle) et Volk (= le peuple). Intéressant que Trunte ne fasse pas la distinction entre les deux formes de языкъ, celle avec ya et celle avec petit yous (Nikolaos H. Trunte, Ein praktisches Lehrbuch des Kirchenslavischen in 30 Lektionen. Band 2, Mittel-und Neukirchenslavisch (Register und Glossar), Verlag Otto Sagner, Munich 2005, p. 519).

Répondre