Question à propos d'une traduction en turc

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » mar. 08 nov. 2011 10:49

Olivier a écrit :A mon avis, la Turquie se fiche de l'UE, elle lui a servi de se démocratiser pour écarter l'armée et s'islamiser, elle vise à reconstituer l'empire Ottoman et les révolutions arabes l'y aident.
Il est clair que, contrairement aux pays d'Europe occidentale , la Turquie a une vraie diplomatie, une vraie politique extérieure, et que depuis que l'AKP est au pouvoir, elle sait avoir plusieurs cartes dans son jeu (les Etats-Unis, Israël, la prétendue Union européenne, le pantouranisme en direction de l'Asie centrale, le panislamisme en direction des pays arabes). Les pays d'Europe occidentale ont une politique étrangère idéologisée qui voit dans l'euromondialisme et la soumission aux intérêts des Anglo-Saxons l'horizon indépassable de toute pensée.

Olivier
Messages : 121
Inscription : sam. 16 juil. 2005 12:10

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Olivier » mar. 08 nov. 2011 12:19

De toute façon, si l'UE voulait de la Turquie, c'était sous demande des USA.
Les futurs premiers ministres italiens et grecs ont travaillé pour les USA, tout comme le remplaçant de Trichet.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » mar. 08 nov. 2011 15:54

Olivier a écrit :De toute façon, si l'UE voulait de la Turquie, c'était sous demande des USA.
Les futurs premiers ministres italiens et grecs ont travaillé pour les USA, tout comme le remplaçant de Trichet.
Et comme Trichet lui-même: "I am not a Frenchman!" - citation qui résume la pensée de ce grand homme (tout le monde n'a pas les moyens d'être Paul Valéry...) qui laissera peut-être un souvenir pour avoir apporté une notable contribution à l'effondrement économique du pays dont il avait tout de même le passeport.

J-Gabriel
Messages : 643
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par J-Gabriel » mer. 09 nov. 2011 14:50

Olivier a écrit :A mon avis, la Turquie se fiche de l'UE, elle lui a servi de se démocratiser pour écarter l'armée et s'islamiser, elle vise à reconstituer l'empire Ottoman et les révolutions arabes l'y aident.
Tous ces pays qui ont le croissant de lune et l'étoile sur les drapeaux, ce n'est pas un reste de l'Empire ottoman ?

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Odysseus » mer. 09 nov. 2011 15:03

Les manuels d'Histoire enseignent que les massacres d' Arméniens, d'Assyro-chaldéens et de Smyrne en 1920-1923,
avaient pour but de rendre homogène la population de Turquie.
Une sorte de purification ethnique que l'on veut ignorer ou que l'on regarde généralement avec bienveillance...

Or, c'est faux : car les guerres de Mustafa Kemal n'ontt pas touché aux Kurdes.
il y a aujourd'hui 15 millions de Kurdes en Turquie.
En 1920-1923, les Turcs ont simplement éliminé toute présence chrétienne de leur sol : voilà le feit historique.

a+
Odysseus

J-Gabriel
Messages : 643
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par J-Gabriel » mer. 09 nov. 2011 15:21

Odysseus a écrit : Or, c'est faux : car les guerres de Mustafa Kemal n'ontt pas touché aux Kurdes.
Forcement vu que ceux-ci collaboraient activement à livrer des têtes (dénonciations) aux Turcs ! J'avais parcouru une fois le livre d'un missionnaire kto qui était dans le coin au moment des faits.

Novelius
Messages : 64
Inscription : mar. 23 nov. 2010 10:05

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Novelius » mer. 09 nov. 2011 15:36

Odysseus voila une vérité bien claire qui est trop souvent occultée. La république turque a d'ailleurs liquidé les derniers chrétiens restants petit à petit jusqu'à aujourd'hui. D'ailleurs les relations entre le patriarcat de Constantinople et la Turquie ne sont pas bonnes. Ce qui m'inquiète c'est bien qu'on nous présente la Turquie comme un exemple de pays musulman "modéré" et "laïque" bref tant que l'État est "démocratique" ont a le droit de liquider les chrétiens. Les communautés chrétiennes d'orient n'ont qu'à bien se tenir voila le "nouveau Moyen-Orient" Turco-US qui se profile. Et d'ailleurs dans l'affaire syrienne actuellement en cours j'ai lu que la campagne contre la Syrie a été initiée après le refus syrien devant les autorités turque de nommer des ministres issus des frères musulmans syriens. Il y a officiellement une politique néo ottomane à l'oeuvre la Turquie à récemment menacé Chypre d'intervention militaire et dans le même temps elle devient un acteur incontournable dans les balkans. D'ailleurs j'avais lu que les interventions américaines dans les balkans avaient notamment pour but ( parmi d'autres) de créer de petits États musulmans qui deviendraient des satellites de la Turquie ( Kosovo, Bosnie-Herzégovine, demain la macédoine ? le sandjak ? ) et même la Serbie est aujourd'hui dans une logique de relations étroites avec Ankara. Bref la faiblesse européenne et la fourberie anglo-saxonne présage la résurrection de l'Empire Ottoman sous une forme ou une autre et ne présage par contre rien de bon pour les chrétiens en Orient et dans les Balkans. Tout ce que j'espère c'est que la Russie qui tente de reprendre pied dans les Balkans notamment en Bulgarie pourra équilibrer et contrer le plan turco us de domination des Balkans.

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Odysseus » jeu. 10 nov. 2011 11:44

Quelle misère ces hétérodoxes qui ne jurent que par des doctrines erronées et des gens malintentionés ....

a+

Odysseus

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » jeu. 10 nov. 2011 17:46

Odysseus a écrit :Quelle misère ces hétérodoxes qui ne jurent que par des doctrines erronées et des gens malintentionés ....

a+

Odysseus

Au passage, à l'heure actuelle, en Irak comme en Egypte, ce sont avant tout des hétérodoxes (uniates chaldéens et monophysites coptes) qui souffrent et qui meurt suite à la politique des Anglo-Saxons et de leurs vassaux.

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Odysseus » mar. 15 nov. 2011 10:30

Vous êtes sans doute un tenant de la religion_qui_blablate_sur_l'humanisme.
Pour moi, je pense que c'est une rare méchanceté
que de prêcher la tolérance et "l'ouverture à l'autre",
en cachant ou taisant volontairement aux populations
que des loups féroces sont à l'oeuvre et sévissent au milieu des populations.

L'hétérodoxie a ceci de redoutable : elle permet aux loups de s'y installer facilement aussi fait-elle surtout des victimes.

Par ailleurs,
j'avoue m'inquiéter devant le sort de populations chrétiennes de Syrie
que l'on veut contraindre à l'exil.
En cette affaire, le rôle des autorités turques apparaît fort peu clair...
.

a+

Odysseus.

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » mar. 15 nov. 2011 12:19

Odysseus a écrit :Vous êtes sans doute un tenant de la religion_qui_blablate_sur_l'humanisme.
Pour moi, je pense que c'est une rare méchanceté
que de prêcher la tolérance et "l'ouverture à l'autre",
en cachant ou taisant volontairement aux populations
que des loups féroces sont à l'oeuvre et sévissent au milieu des populations.

(...)

Odysseus.
A quel message répondez-vous ou n'avez-vous pas posté ici, par erreur, un message qui était destiné au blog de Mgr de Berranger, à la commission de lutte contre le patriotisme de la Conférence des évêques papistes de France, ou à l'association des adorateurs de Bernard Stasi?

Odysseus
Messages : 118
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Odysseus » mar. 15 nov. 2011 22:11

Apparemment, c'est le même problème partout.

a-

Odysseus

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » ven. 18 mai 2012 0:19

Claude le Liseur a écrit :
Maksim a écrit :Je ne suis pas sûr d'être au bon chapitre... mais pourrais-je demander ici, si je peux traduire en turc "canon de prière" par "dua kural(lar)i"* ("règle(s) de prière")?

* avec un "i" sans point.

Oui, un canon, dans ce sens-là, c'est une règle.

En grec moderne, κανόνας = règle, κανόνικος = régulier, κανονικότιτα = régularité; certes, cela veut aussi dire canon, canonique et canonicité, selon les cas; mais, dans l'exemple que vous citez, c'est bien une règle.

θα σε κανονίσω ! = je vais te régler ton compte!

A propos de règles, de canons et de lois...

Je pensais que le surnom que les Turcs donnent à ce sultan que nous appelons Soliman le Magnifique, Kanuni Sultan Süleyman (= Soliman le Législateur), était un emprunt direct au grec. Voici maintenant que je découvre que c'est plus probablement un emprunt passé par la langue arabe, elle-même fortement (beaucoup plus fortement qu'on ne veut le dire) influencée par la langue et la pensée grecques. En effet:
Qànoun* - mot qui vient du grec "kanon" - est le droit profane et civil, par opposition à la charia(t), le droit religieux.

Jean-Jacques Schmidt et Dominique Halbout, Perfectionnement arabe, Assimil, Chennevières-sur-Marne 2012, p. 129.
* قانون

Le mot grec d'origine est tout à fait reconnaissable.

Maksim
Messages : 129
Inscription : sam. 12 févr. 2005 13:43

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Maksim » jeu. 24 mai 2012 18:07

Oui, tout à fait. Du grec au turc via l'arabe... et/ou peut-être, aussi, de l'albanais (Wikipedia).
Cela fait penser aux péripéties du nom Charles/Karl dans les langues balkaniques pour aboutir au mot "kral", roi, en turc.
Avec espérance et humilité...

Claude le Liseur
Messages : 3909
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Question à propos d'une traduction en turc

Message par Claude le Liseur » sam. 02 juin 2012 1:48

Claude le Liseur a écrit :Un livre très intéressant qui vient de paraître sur un peuple turc de tradition chrétienne orthodoxe:

Güllü Karanfil

Parlons gagaouze

L'Harmattan, Paris 2010, 122 pages

Contrairement à une opinion répandue, il ne s'agit pas du seul peuple turcophone où l'Orthodoxie soit la religion dominante ou du moins officiellement la mieux implantée: c'est aussi le cas des Yakoutes (Iakoutes) ou Sakha (où la religion officieuse est le chamanisme, bien que la première liturgie en langue iakoute eût été célébrée dès 1859 ...), des Khakasses et surtout des Tchouvaches (qui, dans l'ensemble, passent pour avoir manifesté un attachement plus grand à l'Orthodoxie que la majorité des peuples de l'ancienne Union soviétique - il y eut même un évêque tchouvache vieux-calendériste consacré à Boston, Massachusetts, par les paléohimérologites grecs !).

Néanmoins, les Gagaouzes sont les seuls Oghuz (même groupe que les locuteurs du turc de Turquie) à être de tradition orthodoxe depuis la quasi-disparition du groupe des Karamanlis, expulsé vers la Grèce en 1924 et depuis assimilé linguistiquement. (J'ai évoqué à plusieurs reprises les Karamanlis sur le présent forum.) Selon Madame Karanfil, ils seraient près de 200'000, dont plus de 134'000 en république de Moldavie (où ils jouissent de l'autonomie depuis 1995), 40'000 en Ukraine, 12'000 en Bulgarie, près de 14'000 répartis entre la Roumanie, la Turquie, le Kazakhstan et l'Azerbaïdjan. Selon Madame Karanfil, à l'heure actuelle, la liturgie orthodoxe, dans les paroisses situées dans le territoire autonome gagaouze de la république de Moldavie, ne serait plus célébrée en slavon, mais en turc gagaouze. L'information demande à être vérifiée. Si elle est confirmée, elle viendrait corroborer d'autres échos qui me sont parvenus selon lesquels le patriarcat de Moscou tournerait maintenant le dos à la politique de russification menée auparavant et renouerait avec la pratique de l'Eglise orthodoxe russe antérieure à la soviétisation, à savoir la célébration dans les langues autochtones; j'ai ainsi lu par ailleurs que, depuis 2010, la liturgie serait célébrée en ossète, et non plus en slavon, dans les paroisses de la république d'Ossétie du Nord-Alanie de la fédération de Russie. Si cette autre information était corroborée, il s'agirait à la fois de l'utilisation d'une langue iranienne dans la liturgie orthodoxe (honneur dont n'a jamais, à ma connaissance, bénéficié le persan...) et d'un hommage mérité rendu aux authentiques descendants des Alains et, par là même, des anciens peuples nomades iranophones de la steppe.

En ce qui concerne les chiffres donnés par Madame Karanfil: si les Gagaouzes ont émigré dans la même proportion que les autres Moldaves et vers les mêmes pays, il doit alors y en avoir bien plus en Italie qu'en Bulgarie...

Selon la chaîne de télévision ukrainienne Inter, il y aurait bien 32'000 Gagaouzes en Ukraine. Cette chaîne a eu l'idée intéressante de préparer des petites saynètes où des représentants d'une des populations de l'Ukraine chantent - en costume folklorique - le très bel hymne national ukrainien à l'occasion des 19 ans de l'indépendance en 2010. Il y a donc quatorze versions différentes (en ukrainien, russe, grec, tatar, gagaouze, polonais, roumain, géorgien, yidiche, rromani, magyar, biélorusse, arménien et azéri). Franchement, ces petites saynètes (environ 2 minutes chacune) valent la peine: on n'a pas souvent l'occasion d'entendre chanter en gagaouze ou en yiddish ou de voir à quoi ressemble le costume traditionnel biélorusse ou tatar. L'amusant, c'est que certaines de ces minorités sont insignifiantes sur le plan numérique (34'000 Géorgiens, 47'000 Tsiganes...) ou le sont devenues (80% des Juifs ont émigré depuis la chute de l'Union soviétique), mais que quand on arrive à la minorité russe, il s'agit tout de même de 8'400'000 personnes.
Ici: http://inter.ua/ru/video/episode/independence

Répondre