Une intéressante mission en Afrique du Sud

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Une intéressante mission en Afrique du Sud

Message par Claude le Liseur » mer. 06 févr. 2008 12:51

Le site Internet d'une paroisse en Afrique du Sud (juridiction du patriarcat d'Alexandrie), avec une belle église de style byzantin, où l'on célèbre en afrikaans, cette langue dérivée du néerlandais qui semble à l'heure actuelle très menacée par la poussée de l'anglais en Afrique du Sud:

http://www.afrikaans-ortodoks.co.za/

Pascal-Yannick
Messages : 74
Inscription : ven. 28 juil. 2006 20:03

Re: Une intéressante mission en Afrique du Sud

Message par Pascal-Yannick » mer. 06 févr. 2008 17:39

lecteur Claude a écrit :Le site Internet d'une paroisse en Afrique du Sud (juridiction du patriarcat d'Alexandrie), avec une belle église de style byzantin, où l'on célèbre en afrikaans, cette langue dérivée du néerlandais qui semble à l'heure actuelle très menacée par la poussée de l'anglais en Afrique du Sud:
http://www.afrikaans-ortodoks.co.za/
Petite digression au sujet de l'Afrikaans:je voulais juste signaler que jadis cette langue menacait d'extinction l'anglais et les langues negro-africaines dans le passe douloureux de la RSA.Fermeture de la parenthese.
Lecteur Claude savez-vous s'il y a en RSA des paroisses orthodoxes ou la liturgie est faite en langues negro-africaines?
Et la Vérité vous rendra libre

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Une intéressante mission en Afrique du Sud

Message par Claude le Liseur » jeu. 14 févr. 2008 15:46

Pascal-Yannick a écrit : (...) Lecteur Claude savez-vous s'il y a en RSA des paroisses orthodoxes ou la liturgie est faite en langues negro-africaines?
Aucune idée. Il doit y en avoir en secteur zoulou, parce qu'il y a eu des conversions assez nombreuses (disons de l'ordre de quelques milliers) en 2003 parmi les Zoulous. Je me souviens même que le patriarcat d'Alexandrie avait demandé conseil au clergé orthodoxe serbe pour introduire parmi les Zoulous orthodoxes la tradition serbe de la slava, qui correspond à la christianisation d'une coutume qui existe semble-t-il aussi parmi les Zoulous.

La situation de l'Orthodoxie en RSA est radicalement différente de celle qui prévaut dans les autres pays d'Afrique subsaharienne. Ailleurs, vous trouverez bien quelques communautés de commerçants grecs qui ont bâti les premières églises, mais l'essentiel de la population orthodoxe correspond à des convertis ou des descendants de convertis dans la lignée de ce mouvement spontané de conversion à l'Orthodoxie qui avait commencé en 1946 en Ouganda.
En RSA, au contraire, il s'agit bien plus d'une Eglise d'émigrés, comme dans les pays d'Europe occidentale, avec environ 50'000 personnes d'origine grecque (en grande majorité), russe ou serbe. Il y a même une partie des Grecs d'Afrique du Sud qui sont vieux-calendéristes. Par conséquent, les mêmes causes entraînant les mêmes effets, l'Orthodoxie sud-africaine s'est elle aussi concentrée sur le service pastoral des fidèles "de souche" et n'a pas eu plus de dynamisme missionaire en Afrique du Sud qu'en Europe occidentale. Rien de commun avec le travail missionnaire qui a été accompli au Kenya ou en République démocratique du Congo.
Les conversions à l'Orthodoxie en Afrique du Sud semblent donc un phénomène récent et il n'y avait rien de numériquement significatif avant le début de ce mouvement parmi les Zoulous dont j'ai parlé plus haut. Et l'existence d'une paroisse afrikaaner comme celle dont j'ai indiqué le site Internet est elle aussi une rareté.
Vous noterez aussi la grande parenté de cette langue, au moins à l'écrit, avec l'allemand, ce qui rend le site compréhensible et nous montre que l'afrikaans n'est pas si exotique que cela. On n'a guère de difficulté à deviner que Johannes de Dooper a un incontestable air de parenté avec Johannes der Täufer, ou que die Goddelike Liturgie nous évoque furieusement die göttliche Liturgie. Evidemment, à l'oral, c'est autre chose!
J'ai quand même remarqué avec intérêt que le site a numérisé le texte de la divine Liturgie en afrikaans (ici: http://www.afrikaans-ortodoks.co.za/Dow ... iturgi.pdf ), ce qui veut dire que cette communauté afrikaaner ne se contente pas d'utiliser les livres liturgiques orthodoxes traduits en néerlandais. J'en déduis donc qu'il doit y avoir, même dans le cadre linguistique archaïsant et normatif qui est celui du culte, des différences suffisantes entre l'afrikaans et le néerlandais pour justifier des traductions liturgiques différentes.

N.B.: Les livres liturgiques orthodoxes ont été traduits en néerlandais bien avant de l'être en français et le travail était pratiquement terminé au milieu des années 1950. En effet, les fondateurs de la communauté orthodoxe néerlandaise, l'archevêque de La Haye, Mgr Jacques [Akkersdijk], et l'archimandrite Adrien [Korporaal], ont dès le début privilégié l'usage du rit byzantin traduit en néerlandais plutôt que de consacrer leurs efforts à la recréation d'un rit occidental comme ce fut le cas dans les pays francophones. Cf. Jean Besse, "Une icône de l'Orthodoxe vivante. Mgr Jacques de La Haye (1914-1991)", in Le Messager orthodoxe n° 117 / 118, Paris 1992, pp. 89-91.
Il est toutefois à noter que l'admirable labeur de l'archimandrite Denis [Guillaume] a depuis renversé la vapeur et fait du français une des langues les plus riches en textes liturgiques. En effet, Mgr Denis a non seulement composé des acathistes et des offices à des saints orthodoxes de nos contrées qui n'existent donc qu'en français et ne sont pas traduits dans d'autres langues, mais il a aussi traduit vers le français les nouveaux offices composés en Grèce, en Serbie, en Roumanie et en Russie. Or, étant donné le phylétisme ambiant, allant dans certaines paroisses d'émigrés jusqu'à pratiquement proscrire la vénération de saints n'ayant pas appartenu à l'ethnie majoritaire dans la paroisse, la plupart des nouveaux offices composés dans une Eglise locale ne sont pas traduits dans les autres Eglises locales, faute d'intérêt. Nous bénéficions ainsi d'une quantité et d'une variété de textes liturgiques orthodoxes qui est une véritable bénédiction.
Enfin, dernière anecdote à propos de ces langues proches du néerlandais, je dois signaler un fait qui est à l'honneur des orthodoxes néerlandais. Selon le site orthodoxe néerlandais http://www.orthodoxekerk.org/ , on utilise le frison comme langue liturgique, avec le slavon et le néerlandais, au monastère Saint-Nicolas-le-Thaumaturge (Klooster van de Heilige Nikolaas de Wonderdoener) à Hemelum. Il s'agit sans doute de l'unique lieu de culte orthodoxe qui ait jamais utilisé la langue frisonne. C'est un louable effort en faveur d'une langue minoritaire, très menacée et très intéressante sur le plan historique puisqu'elle nous montre ce qu'aurait pu être l'anglais si celui-ci n'avait pas francisé son vocabulaire à partir du XIe siècle. Le frison est en effet la langue encore parlée la plus proche du vieil-anglais.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » jeu. 26 juin 2008 11:50

http://orthodoxieafrique.blogspot.com/

Voici un blog sur l'Orthodoxie en Afrique qui vient de voir le jour.

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Une intéressante mission en Afrique du Sud

Message par Claude le Liseur » mer. 15 oct. 2014 10:52

Un article intéressant (en anglais) sur la mission orthodoxe d'expression afrikaans en Afrique du Sud. Un prix littéraire a été décerné à deux prêtres orthodoxes d'origine boer pour récompenser leur travail de traduction des textes liturgiques en afrikaans (et non pas en néerlandais). L'article rappelle que la traduction de la Bible en afrikaans ne date que de 1933; il s'agit donc d'une langue littéraire relativement jeune.

http://khanya.wordpress.com/2013/08/26/ ... x-priests/

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Une intéressante mission en Afrique du Sud

Message par Claude le Liseur » mer. 15 oct. 2014 10:56

Le site que j'évoquais en 2008 (mission de langue afrikaans dans le cadre du patriarcat d'Alexandrie) semble avoir migré vers l'adresse suivante:

http://afrikaansortodoks.wordpress.com

Répondre