Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » jeu. 25 févr. 2010 1:49

J-Gabriel a écrit :quelques mots sur les lipovènes.

A cause d’un article paru dans la Lumière du Thabor n.15, sur lequel nous aurons sûrement lieu d’y revenir ; j’avais eu l’occasion de parler une fois des Lipovènes avec des amis roumains ici en Suisse. Et parmi ces amis il y en a une qui a fait ses écoles à Târgovişte (Teurgovichtè) et qui avait une dame comme professeur de russe qui était lipovène.
Après quelques questions, cette amie roumaine me dit que l’on peut reconnaître les Lipovènes (lipovean) par la physionomie, leur patronyme, et ils auraient aussi un fort accent russe lorsqu’ils parlent le roumain. Par contre, à l’instar des tsiganes, il ne semble pas que les lipovènes rencontrent des problèmes avec la société en Roumanie, pour preuve, le cousin de la dame était directeur d’une école dans la même ville.

La dernière remarque c’est pace que quand j’ai demandé à une autre copine roumaine si elle connaissait les Lipovènes, elle m’a répondue : « oh c’est des pêcheurs sur le Delta (du Danube) ».

C'est vrai que les deux occupations archétypales des Lipovènes semblent être pêcheur dans le delta du Danube, ou professeur de russe!

Les Roumains leur ont toujours fichu une paix royale. Ils sont considérés plus comme une minorité ethnique que comme une minorité religieuse - il y a quelques années, il était même question de former leur clergé dans les séminaires orthodoxes roumains. Ils ont une représentation auprès du gouvernement central à Bucarest. (Un soir de 2001 ou 2002, au cours d'une promenade dans Bucarest, je suis passé par hasard devant l'immeuble où se trouvait le siège de leur représentation.) Ils ont un député à la Chambre - M. Miron Ignat (http://www.cdep.ro/pls/parlam/structura ... 2&leg=2008 ) depuis l'an 2000 - en vertu de l'article 62 alinéa 2 de la Constitution roumaine du 21 novembre 1991, qui garantit au moins un siège à la Chambre aux minorités ethniques, même les plus insignifiantes. (Je doute de l'existence réelle, en 2010, des minorités grecque, italienne, croate ou albanaise de Roumanie que MM. Zisopol, Grosaru et Radan et Mme Manolescu sont supposés représenter à la Chambre des députés de Bucarest, alors que je ne doute pas de l'existence des minorités ukrainienne, ruthène, serbe ou lipovène.) Et les Lipovènes étaient tout de même 36'397 au recensement roumain de 2002.

La contrepartie du fait qu'on les ait toujours laissés en paix depuis qu'ils se sont réfugiés dans le Bas-Danube au XVIIIe siècle, c'est qu'ils sont, d'après ce que j'ai vécu moi-même, extrêmement surpris, et au premier abord très réservés, si quelqu'un d'extérieur à leur communauté s'intéresse à eux.

Béa
Messages : 8
Inscription : jeu. 12 nov. 2009 2:24

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Béa » lun. 01 mars 2010 15:16

Merci pour ces précieuses et passionnantes informations. Je vais donc devoir me contenter de traduire à partir de l'anglais, ce qui est bien dommage car, comme vous le savez, il n'y a rien de pire qu'une traduction-relais. Pour plus de précision, il s'agit d'un roman dans lequel une jeune fille russe, qui suit le rituel des Vieux-Croyants, prononce quelques prières. Or dans la traduction anglaise ses prières sont truffées de superlatifs, et j'aurais aimé m'assurer qu'il en est bien ainsi dans la réalité.
Bonne fin de journée et encore merci.
Béa

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » mar. 02 mars 2010 13:06

Béa a écrit :Merci pour ces précieuses et passionnantes informations. Je vais donc devoir me contenter de traduire à partir de l'anglais, ce qui est bien dommage car, comme vous le savez, il n'y a rien de pire qu'une traduction-relais. Pour plus de précision, il s'agit d'un roman dans lequel une jeune fille russe, qui suit le rituel des Vieux-Croyants, prononce quelques prières. Or dans la traduction anglaise ses prières sont truffées de superlatifs, et j'aurais aimé m'assurer qu'il en est bien ainsi dans la réalité.
Bonne fin de journée et encore merci.
Béa

Je viens de recevoir, ce matin même, en provenance des Colonies insurgées d'Amérique, l'édition bilingue slavon-français du livre de prières du Vieux Rite:

Древнеправославныи Молитвенникъ / Old Orthodox Prayer Book

2e édition par le hiéromoine Germain (Ciuba), le hiéromoine Jean (Berzins), l'archiprêtre Pimène Simon et le prêtre Théodore Jurewicz, Russian Orthodox Church of the Nativity of Christ (Old Rite), Erie (PA) 7509 (2001), 391 pages.

Très belle édition bilingue (texte slavon sur la page de gauche, texte anglais sur la page de droite) comprenant les prières du matin, les prières du jour, les prières du soir, les heures canoniales, la divine Liturgie de saint Jean Chrysostome, les tropaires et kontakia des principales fêtes de l'année, un canon à N.S.J.C., l'Hymne acathiste à la Déipare, un canon à la Déipare, un canon à l'Ange gardien, un canon pour les malades, deux canons pour les défunts, le canon de Pâques, les prières pour la communion, le tout selon le Vieux Rite, ainsi que des explications sur le signe de croix, les inclinaisons et prosternations, les règles sur les jeûnes et la confession (que l'on retrouve plus ou moins dans tous les manuels de prière orthodoxes), les règles sur le lestovka (лестовка)- chapelet propre au Vieux Rite -, une liste des principales commémorations de l'année, ainsi que la pascalie pour les années ecclésiastiques 7507-7607 (1999-2099), le tout dans une élégante présentation qui me rappelle les missels français ou allemands d'antan. Un ouvrage remarquable que je n'aurais jamais songé à acquérir sans votre question.

Si je comprends bien, vous faites une traduction de l'anglais d'un roman dans lequel une paroissienne starovère prononce quelques prières et vous voudriez éviter une traduction au carré en vous référant à l'original slavon de ces prières. Pourquoi ne posteriez-vous pas sur le présent forum les passages concernés afin que nous puissions vous aider?

Béa
Messages : 8
Inscription : jeu. 12 nov. 2009 2:24

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Béa » mer. 03 mars 2010 2:32

Quelle gentille proposition ! Je n'aurais jamais osé vous le demander, mais je me sentirais en effet un peu rassérénée si des personnes érudites telles que vous tous dans ce forum avaient la bonté de jeter un coup d'œil à ma traduction et de me faire part de leurs commentaires. Bien que la liturgie des Vieux-Croyants soit particulière, il s'agit tout de même d'une branche de l'église orthodoxe (raison pour laquelle je me suis d'ailleurs adressée à ce forum) et certaines prières vous seront peut-être familières.
Je vais rassembler les passages concernés - une dizaine de lignes - et les poster sur le forum (à la fin de semaine car il me faut auparavant terminer au plus vite une relecture d'épreuves).

Avec toute ma gratitude,

Béatrice

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » mer. 03 mars 2010 20:10

Béa a écrit :Quelle gentille proposition ! Je n'aurais jamais osé vous le demander, mais je me sentirais en effet un peu rassérénée si des personnes érudites telles que vous tous dans ce forum avaient la bonté de jeter un coup d'œil à ma traduction et de me faire part de leurs commentaires. Bien que la liturgie des Vieux-Croyants soit particulière, il s'agit tout de même d'une branche de l'église orthodoxe (raison pour laquelle je me suis d'ailleurs adressée à ce forum) et certaines prières vous seront peut-être familières.
Je vais rassembler les passages concernés - une dizaine de lignes - et les poster sur le forum (à la fin de semaine car il me faut auparavant terminer au plus vite une relecture d'épreuves).

Avec toute ma gratitude,

Béatrice

Je pense que nous serons plusieurs à le faire avec grand plaisir. De toute façon, grâce au livre de prières publié à Erie, nous pourrons sans doute retrouver l'original slavon et traduire du slavon vers le français.

Béa
Messages : 8
Inscription : jeu. 12 nov. 2009 2:24

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Béa » sam. 13 mars 2010 16:46

Bonjour à tous et à toutes,

Voici donc les bouts de prières des Vieux-Croyants qui se trouvent dans le texte en anglais que je traduis.
Je vous poste également mon premier jet de traduction. Je n'ai aucun moyen de savoir si la version anglaise est fidèle...

Most Holy Mother of God, deliver me from misfortune : Très sainte Mère de Dieu, délivre-moi de toute adversité.
Most Holy Mother of God, strengthen my soul and banish my despair : Très sainte Mère de Dieu, fortifie mon âme et chasse mon désespoir.
Most Holy Mother of God, preserve me from every evil and cover me with your protecting mantle : Très sainte Mère de Dieu, préserve-moi du mal et couvre-moi du manteau de ta protection.
O spotless virgin, undefiled, unstained, ever-chaste and Pure Lady, Bride of God. O gracious Mother who art the hope of the hopeless… : Ô vierge immaculée, sans tache, épargnée par la souillure, à l’éternelle chasteté, pure Notre-Dame, épouse de Dieu. Ô Mère miséricordieuse, qui apporte l’espoir aux désespérés…
Christ is risen from the dead, trampling on death by death and the stone rolled away and the Angel said, Christ is risen from the dead… : Le Christ est ressuscité d’entre les morts, foulant la mort aux pieds, (l’une puis l’autre ?), et la pierre a roulé au loin, et l’Ange a annoncé que le Christ est ressuscité d’entre les morts…
Be merciful to us sinners, You created us, have mercy on us, though we have sinned, forgive us. : Sois miséricordieux envers nous, pauvres pécheurs, Toi qui nous as créés, aie pitié de nous et pardonne-nous en dépit de nos péchés.
Glory to the Father : gloire au Père

Et voici quelques points d'ordre général, si vous voulez bien me corriger si je me trompe ou si je ne suis pas assez précise...

the morning prayers : les prières matinales ?
the psalms : les psaumes ?
the Small Compline : les courtes Complies ?
the three Canons : les trois Canons ?
the prayer before sleep : la prière avant le coucher ?
stopper of holy water : flacon / vaporisateur (stopper) d’eau bénite ?
a leather prayer ladder : une lestovka en cuir ?
an oil-burning vigil lamp : une lampe à huile pour les veillées de prières ?

Mille mercis d'avance,
Béatrice

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » sam. 13 mars 2010 18:28

Béa a écrit :Bonjour à tous et à toutes,

Voici donc les bouts de prières des Vieux-Croyants qui se trouvent dans le texte en anglais que je traduis.
Je vous poste également mon premier jet de traduction. Je n'ai aucun moyen de savoir si la version anglaise est fidèle...

Most Holy Mother of God, deliver me from misfortune : Très sainte Mère de Dieu, délivre-moi de toute adversité.
Most Holy Mother of God, strengthen my soul and banish my despair : Très sainte Mère de Dieu, fortifie mon âme et chasse mon désespoir.
Most Holy Mother of God, preserve me from every evil and cover me with your protecting mantle : Très sainte Mère de Dieu, préserve-moi du mal et couvre-moi du manteau de ta protection.
O spotless virgin, undefiled, unstained, ever-chaste and Pure Lady, Bride of God. O gracious Mother who art the hope of the hopeless… : Ô vierge immaculée, sans tache, épargnée par la souillure, à l’éternelle chasteté, pure Notre-Dame, épouse de Dieu. Ô Mère miséricordieuse, qui apporte l’espoir aux désespérés…
Christ is risen from the dead, trampling on death by death and the stone rolled away and the Angel said, Christ is risen from the dead… : Le Christ est ressuscité d’entre les morts, foulant la mort aux pieds, (l’une puis l’autre ?), et la pierre a roulé au loin, et l’Ange a annoncé que le Christ est ressuscité d’entre les morts…
Be merciful to us sinners, You created us, have mercy on us, though we have sinned, forgive us. : Sois miséricordieux envers nous, pauvres pécheurs, Toi qui nous as créés, aie pitié de nous et pardonne-nous en dépit de nos péchés.
Glory to the Father : gloire au Père

Et voici quelques points d'ordre général, si vous voulez bien me corriger si je me trompe ou si je ne suis pas assez précise...

the morning prayers : les prières matinales ?
the psalms : les psaumes ?
the Small Compline : les courtes Complies ?
the three Canons : les trois Canons ?
the prayer before sleep : la prière avant le coucher ?
stopper of holy water : flacon / vaporisateur (stopper) d’eau bénite ?
a leather prayer ladder : une lestovka en cuir ?
an oil-burning vigil lamp : une lampe à huile pour les veillées de prières ?

Mille mercis d'avance,
Béatrice

Première série de réponses, à partir du Древнеправославныи Молитвенникъ / Old Orthodox Prayer Book (cité: Древнеправославныи Молитвенникъ ) de la paroisse d'Erie pour l'usage des Vieux-Croyants et du Livre de prières orthodoxe du monastère Saint-Nicolas-de-la-Dalmerie (Le Bousquet d'Orb 1996) pour l'usage des orthodoxes francophones (cité Livre de prières):


the morning prayers = les prières du matin (cf. Livres de prières, p. 11; Древнеправославныи Молитвенникъ, p. 2)
the psalms = les Psaumes
the Small Complines = les petites complies (cf. Livres de prières, p. 97)
the three Canons = les trois canons
the prayer before sleep = la prière avant le coucher (cf. Livre de prières, p. 115; Древнеправославныи Молитвенникъ, p. 39)
stopper of holy water = flacon d'eau bénite
a leather prayer ladder : une lestovka en cuir (seuls les Vieux-Croyants font usage de la lestovka (лестовка); les chapelets des autres orthodoxes affectent une autre forme et sont appelés, en russe, чётки ou вервица )
an oil-burning vigil lamp : une lampe à huile pour les vigiles (la vigile nocturne est l'office composé des vêpres et des matines, russe всенощная; il s'agit d'une version raccourcie, mais que les Russes célèbrent chaque samedi soir, de l'agrypnie [ἁγρυπνία] que les Grecs célèbrent pour de grandes occasions, et qui, elle, dure effectivement toute la nuit)

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » sam. 13 mars 2010 18:56

Béa a écrit :Bonjour à tous et à toutes,

Voici donc les bouts de prières des Vieux-Croyants qui se trouvent dans le texte en anglais que je traduis.
Je vous poste également mon premier jet de traduction. Je n'ai aucun moyen de savoir si la version anglaise est fidèle...

Most Holy Mother of God, deliver me from misfortune : Très sainte Mère de Dieu, délivre-moi de toute adversité.
Most Holy Mother of God, strengthen my soul and banish my despair : Très sainte Mère de Dieu, fortifie mon âme et chasse mon désespoir.
Most Holy Mother of God, preserve me from every evil and cover me with your protecting mantle : Très sainte Mère de Dieu, préserve-moi du mal et couvre-moi du manteau de ta protection.
O spotless virgin, undefiled, unstained, ever-chaste and Pure Lady, Bride of God. O gracious Mother who art the hope of the hopeless… : Ô vierge immaculée, sans tache, épargnée par la souillure, à l’éternelle chasteté, pure Notre-Dame, épouse de Dieu. Ô Mère miséricordieuse, qui apporte l’espoir aux désespérés…
Christ is risen from the dead, trampling on death by death and the stone rolled away and the Angel said, Christ is risen from the dead… : Le Christ est ressuscité d’entre les morts, foulant la mort aux pieds, (l’une puis l’autre ?), et la pierre a roulé au loin, et l’Ange a annoncé que le Christ est ressuscité d’entre les morts…
Be merciful to us sinners, You created us, have mercy on us, though we have sinned, forgive us. : Sois miséricordieux envers nous, pauvres pécheurs, Toi qui nous as créés, aie pitié de nous et pardonne-nous en dépit de nos péchés.
Glory to the Father : gloire au Père

Et voici quelques points d'ordre général, si vous voulez bien me corriger si je me trompe ou si je ne suis pas assez précise...

the morning prayers : les prières matinales ?
the psalms : les psaumes ?
the Small Compline : les courtes Complies ?
the three Canons : les trois Canons ?
the prayer before sleep : la prière avant le coucher ?
stopper of holy water : flacon / vaporisateur (stopper) d’eau bénite ?
a leather prayer ladder : une lestovka en cuir ?
an oil-burning vigil lamp : une lampe à huile pour les veillées de prières ?

Mille mercis d'avance,
Béatrice

Suite de ma réponse. Dans l'ensemble, je suis d'accord avec vos traductions. Je rétablis certains mots utilisés par les orthodoxes francophones en remontant de la traduction anglaise à la version slavonne si je la trouve dans le Древнеправославныи Молитвенникъ, puis à l'original grec, et je redescends vers les expressions effectivement employées par les orthodoxes francophones.


Most Holy Mother of God, deliver me from misfortune : Toute-sainte Enfantrice de Dieu, délivre-moi de toute adversité.
Most Holy Mother of God, strengthen my soul and banish my despair : Toute-sainte Enfantrice de Dieu, fortifie mon âme et chasse mon désespoir.
Most Holy Mother of God, preserve me from every evil and cover me with your protecting mantle : Très sainte Mère de Dieu, préserve-moi de tout mal et couvre-moi du manteau de ta protection.
O spotless virgin, undefiled, unstained, ever-chaste and Pure Lady, Bride of God. O gracious Mother who art the hope of the hopeless… : Ô vierge immaculée, sans tache, épargnée par la souillure, à l’éternelle chasteté, pure Souveraine, épouse de Dieu. Ô Mère miséricordieuse, qui apporte l’espoir aux désespérés…
Christ is risen from the dead, trampling on death by death and the stone rolled away and the Angel said, Christ is risen from the dead… : Le Christ est ressuscité d’entre les morts, par la mort Il a écrasé la mort, et la pierre a roulé au loin, et l’Ange a annoncé que le Christ est ressuscité d’entre les morts…
Be merciful to us sinners, You created us, have mercy on us, though we have sinned, forgive us : Sois miséricordieux envers nous, pauvres pécheurs, Toi qui nous as créés, aie pitié de nous et pardonne-nous en dépit de nos péchés.
Glory to the Father : Gloire au Père

Béa
Messages : 8
Inscription : jeu. 12 nov. 2009 2:24

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Béa » sam. 13 mars 2010 23:10

Merci beaucoup, cher Claude le liseur, pour votre diligence et pour ces recherches approfondies ! Votre maîtrise des langues classiques et rares est impressionnante !
Je vais m'appuyer sur vos conseils et vos informations pour remanier ma traduction.
J'ai une petite question au sujet de la lampe à huile pour les vigiles :
cette lampe se trouve dans la chambre d'une jeune fille pratiquante. Peut-on, comme je le pense, pratiquer la vigile chez soi, la veille d'une fête importante, sans assister à un office s'il n'y a pas de lieu de culte à proximité ?

Je souhaiterais également savoir si "Mère de Dieu" s'emploie parfois dans les prières orthodoxes. J'ai un petit souci avec le mot "enfantrice" qui n'est pas attesté par l'Académie... il me faudra prévenir le service de correction de la maison d'édition, de crainte de voir supprimé ce si beau néologisme ! Je voudrais pouvoir user de l'argument que c'est l'expression consacrée qui remplace "Mère de Dieu" employée dans la liturgie catholique non orthodoxe.

Encore merci et très bon dimanche !
Béatrice

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » dim. 14 mars 2010 18:22

Béa a écrit :Merci beaucoup, cher Claude le liseur, pour votre diligence et pour ces recherches approfondies ! Votre maîtrise des langues classiques et rares est impressionnante !
Je vais m'appuyer sur vos conseils et vos informations pour remanier ma traduction.
J'ai une petite question au sujet de la lampe à huile pour les vigiles :
cette lampe se trouve dans la chambre d'une jeune fille pratiquante. Peut-on, comme je le pense, pratiquer la vigile chez soi, la veille d'une fête importante, sans assister à un office s'il n'y a pas de lieu de culte à proximité ?

Je souhaiterais également savoir si "Mère de Dieu" s'emploie parfois dans les prières orthodoxes. J'ai un petit souci avec le mot "enfantrice" qui n'est pas attesté par l'Académie... il me faudra prévenir le service de correction de la maison d'édition, de crainte de voir supprimé ce si beau néologisme ! Je voudrais pouvoir user de l'argument que c'est l'expression consacrée qui remplace "Mère de Dieu" employée dans la liturgie catholique non orthodoxe.

Encore merci et très bon dimanche !
Béatrice
Lire l'office chez soi s'il n'y a pas de lieu de culte à proximité: cela se fait, et ce doit être encore plus fréquent dans le cas des Vieux-Croyants qui ont longtemps manqué de clergé.

Pour la deuxième question, beaucoup de traducteurs francophones traduisent indifféremment par Mère de Dieu deux mots qui sont différents en grec comme en slavon ou en roumain. Le terme que je traduis par Enfantrice-de-Dieu est Θεοτόκος en grec, Богоро́дица. Puisqu'il s'agit ici des Vieux-Croyants, et donc du slavon, ce terme Богоро́дица est différent du terme Богома́терь, qui lui, correspond littéralement à Mère de Dieu. C'est le terme Богоро́дица que les Vieux-Croyants utilisent dans les prières que vous citez. Bien sûr, beaucoup de textes liturgiques orthodoxes en français ou en anglais traduisent de la même manière Богоро́дица et Богома́терь par Mère de Dieu ou Mother of God, encore que beaucoup de traducteurs anglophones traduisent le slavon Богоро́дица... par le grec Theotokos, souvent passé comme tel en anglais. Donc, personne ne vous en voudra si vous mettez Mère de Dieu plutôt qu'Enfantrice-de-Dieu, mais maintenant, vous savez pourquoi j'ai proposé cette traduction.
Je signale encore au passage que dans l'ancienne Orthodoxie de langue latine le terme grec Θεοτόκος était traduit par Deipara, ce qui donnerait en français Déipare comme alternative à Enfantrice-de-Dieu.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Anne Geneviève » dim. 14 mars 2010 20:25

Mais Déipare n'est pas très élégant, pas très euphonique, trop zoologique dans sa sonorité. Je préfère chanter Enfantrice de Dieu malgré la redondance du "an". Si c'est une jeune fille qui chante les Vigiles dans sa chambre, seule ou avec sa famille, je ne mettrais pas Deipare dans sa bouche, trop peu de gens comprendraient, il faudrait une note de bas de page.

La lampe à huile, je suppose, se trouve devant l'icône familiale ?
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Claude le Liseur
Messages : 3905
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Claude le Liseur » lun. 15 mars 2010 12:24

Anne Geneviève a écrit :Mais Déipare n'est pas très élégant, pas très euphonique, trop zoologique dans sa sonorité. Je préfère chanter Enfantrice de Dieu malgré la redondance du "an". Si c'est une jeune fille qui chante les Vigiles dans sa chambre, seule ou avec sa famille, je ne mettrais pas Deipare dans sa bouche, trop peu de gens comprendraient, il faudrait une note de bas de page.

La lampe à huile, je suppose, se trouve devant l'icône familiale ?

Oui, bien sûr, moi aussi je conseille Enfantrice-de-Dieu plutôt que Déipare dans ce contexte.

En fin de compte, Déipare n'a de sens que pour des orthodoxes parlant encore des langues latines - pour combien de temps encore avant notre américanisation totale? Il est clair qu'un orthodoxe francophone qui traduit Θεοτόκος par Déipare établit par là-même sa filiation avec l'antique Orthodoxie latine et avec la racine principale de sa langue et de sa culture (les autres racines étant naturellement le basque, le ligure, le gaulois, le grec, le franc et le norrois) et que cela veut dire quelque chose pour lui. En revanche, il est clair que le recours à Déipare est sans doute inutile pour traduire les prières prononcées en slavon par une jeune fille russe - donc sans liens avec la latinité - et que la formule Enfantrice-de-Dieu conviendrait mieux.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Anne Geneviève » lun. 15 mars 2010 14:30

Accord total avec vous, Claude.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Béa
Messages : 8
Inscription : jeu. 12 nov. 2009 2:24

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Béa » mar. 16 mars 2010 21:45

Merci Claude pour vos réponses claires, et à vous également, Anne Geneviève, pour votre commentaire. Je préfère aussi conserver "Enfantrice de Dieu", je ferai mon possible pour le faire accepter par le service de correction.
Pour répondre à la question à propos de la lampe à huile, voici la description complète de la scène :
Dans la chambre suivante, une large icône encadrée d’un tissu brodé était fixée au mur, surplombant une table où trônaient une bible, un brûleur d’encens et trois icônes plus petites. Il y avait également un flacon d’eau bénite, une lestovka en cuir et une lampe à huile pour les vigiles.
Le type d'icône n'est pas précisé... En revanche, on apprend plus loin que l'huile dans la lampe est de l'huile d'olive. Cela vous paraît-il plausible ? L'action se déroule en Suisse.

Bonne soirée !
Béatrice

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: Différences de pratiques au sein de l'église orthodoxe russe

Message par Anne Geneviève » mer. 17 mars 2010 9:04

Je dirais "encensoir" plutôt que brûleur d'encens.

Huile d'olive ? C'est très possible si elle a les moyens ! Pendant des siècles, c'était d'ailleurs la seule huile utilisée en Europe, Russie comprise, aussi bien pour l'éclairage que pour la cuisine. De nos jours, on met plutôt de l'huile de colza, moins chère et peu odorante, dans les lampes, mais des gens très à cheval sur la pérennité des symboles pourraient s'en tenir à l'huile d'olive, oui, sans problème.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Répondre