Petite question=>langue de l'église orthodoxe

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

thecellistiz
Messages : 1
Inscription : lun. 23 mai 2005 22:39

Petite question=>langue de l'église orthodoxe

Message par thecellistiz » lun. 23 mai 2005 22:42

Pourriez vous me dire en quelle langue sont écrits les textes saints orthodoxes?En latin? Merci,Nolwenn

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel » mar. 24 mai 2005 9:07

En fait, cela dépend de ce vous entendez par là. Il y a les Ecritures, en araméen, hébreu, grec, les textes des Conciles et des Pères, qui peuvent être en grec et en latin.

teddy6424
Messages : 13
Inscription : mer. 26 mai 2004 23:02

Pas de langues "sacrées" mais des langues de prest

Message par teddy6424 » mar. 24 mai 2005 19:28

Pour les orthodoxes chalcédoniens je vois le grec pour l'Eglise Orthodoxe Grecque auquel s'ajoute l'arabe pour les églises grecques orthodoxes du Proche et Moyen Orient, le slavon pour les églises orthodoxes slaves(dont j'ignore s'il est encore beaucoup utilisé par ces églises) dont l'église russe, elles doivent peut-être favoriser aujourd'hui les langues slaves modernes, ce qui est dommage car c'est un peu une "koiné" pour ces églises) et le roumain(si latin et pourtant orthodoxe!).

Pour les orthodoxes pré-chalcédoniens il y a l'araméen -syriaquede l'Eglise Syriaque Orthodoxe d'Antioche mais aussi de l'Eglise Syriaque Catholique et de l'Eglise Maronite(l'ancienne langue de la Syrie, du Liban et de l'Irak d'avant la conquête musulmane), le copte, pour l'Eglise Copte Orthodoxe d'Egypte qui a rapidement cédé le pas , tout comme l'araméen à l'arabe*, pour l'Eglise Orthodoxe Tehawedo d'Ethiopie c'est le gé'ez qui est employé dans la liturgie, l'arménien pour l'Eglise Apostolique d'Arménie.

Je ne pense pas qu'il y ait , à proprement parler de "langue sacrée" pour l'orthodoxie comme c'est le cas pour le judaïsme (hébreu) et l'islam(arabe dit"classique"), ou encore l'hindouisme(sanskrit), mais on peut se féliciter cependant d'une telle richesse en langues anciennes et prestigieuses au coeur même de l'orthodoxie.
Dans mon église le syriaque ne survit plus que dans la liturgie mais c'est déjà pas mal après tant de siècles passés sous les dominations arabes , turques ou persanes.
Je me demande parfois si l'Eglise Catholique Romaine a eut raison d'abandonner le latin, d'une certaine manière les langues dites "ancienne"(grec, latin , syriaque, slavon , copte ou gé'ez) tendent à accroître et magnifier le mystère de la liturgie divine et renforcer l'attention de l'assemblée).
Enfin le grec continue tout de même à imprégner beaucoup la théologie, et pas seulement orthodoxe.

Corrigez moi si je me trompe et j'en oublie.
C'est un avis tout personnel.

Bien à vous .
Théodore(syriaque orthodoxe).

*Les églises orthodoxes du Proche et Moyen Orient(y compris copte et syriaques) utilisent aussi l'arabe dans leur liturgie, c'est un arabe de forme classique mais ce n'est pas un "clone" de l'arabe classique du Coran tant il paraphrase des vocables grecs et araméens.
La Croix est la volonté prête à toutes les douleurs.
Isaac le Syrien

Le silence est le mystère des siècles futurs.
Id.

Claude le Liseur
Messages : 4065
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Petite question=>langue de l'église orthodoxe

Message par Claude le Liseur » mar. 24 mai 2005 20:29

thecellistiz a écrit :Pourriez vous me dire en quelle langue sont écrits les textes saints orthodoxes?En latin? Merci,Nolwenn
La réponse vaut aussi pour les textes saints catholiques et protestants, puisque ce sont les mêmes: en hébreu avec quelques passages en araméen pour l'Ancien Testament, en grec pour le Nouveau Testament...

Maintenant, si vous voulez sortir du cercle des saintes Ecritures pour parler d'autres textes qui, sans être inspirés, expriment la tradition de l'Eglise, alors la plupart des pères de l'Eglise ont écrit en grec, mais d'autres ont écrit en latin (en particulier Hilaire de Poitiers, Ambroise de Milan, Grégoire Dialogue) et certains ont écrit en syriaque. Cette riche littérature spirituelle s'est poursuivie jusqu'à nos jours, en géorgien et en slavon, puis en russe, en roumain, en serbe, en arabe et en grec moderne, et depuis deux siècles aussi en français, en anglais et en allemand (car il est possible que certains auteurs du XXème siècle comme Justin Popovic seront un jour regardés comme les continuateurs des Pères), mais tout ceci ne constitue pas les textes saints qui se limitent encore et toujours à la Bible.

En ce qui concerne la langue du culte et de la liturgie, sont principalement en usage de nos jours le grec (langue dans laquelle la liturgie a été écrite à l'origine), le slavon, le roumain, l'ukrainien, le géorgien, l'arabe, l'anglais, l'albanais et le finnois; d'un usage liturgique moins répandu, le français, l'espagnol, le portugais, l'allemand, le biélorusse, le néerlandais, mais aussi le japonais, l'estonien, le magyar ou le swahili (par exemple dans les paroisses orthodoxes de l'est de la République démocratique du Congo)...

Répondre