Page 1 sur 2

Cours de théologie orthodoxe

Publié : jeu. 16 déc. 2004 15:39
par Jean-Serge
Bonjour,

Je suis actuellement à la recherche de cours de théologie orthodoxe ou d'institutions délivrant des cours de théologie orthodoxe (y compris par correspondance) pas uniquement en France mais plus largement dans les pays occidentaux (oui rien n'oblige à rester dans l'Hexagone). En effet, j'aimerais à terme suivre des cours, idéalement par correspondance afin d'avoir une plus grande liberté (si c'est en ligne c'est encore mieux) J'en ai recensé certaines dont je vous communique une petite liste. Certains qui auraient suivi des cours en France et ailleurs pourrait-il donner des conseils, sur les pré-requis à connaître, sur la réputation de tel ou tel institut et compléter la liste également, et sur les bons cours également... La liste donc

En France : Saint Serge (inutile de faire la présentation)

Dans les Iles britanniques : il semble exister un institut à Cambridge

Aux Etats-Unis

1)The Holy Trinity Seminary sous la juridiction de l'Eglise russe hors Frontière (Lavre). Mais les cours sont en russe. A Jordanville

site internet : www.hts.edu

Il semble exister un cursus par correspondance en anglais (et espagnol); du moins il semble en création. www.holytrinitymission.org

2)
The Saint Mary Orthodox Seminary sous la juridiction de the Archdiocese of the Ukrainian Autocephalous Orthodox Church of North and South America (en bref une des deux églises autocéphales d'Ukraine).

Uniquement des cours par correspondance en anglais : www.uaoc.org/seminary

3)
The Saint Herman Theological Seminary dépendant de l'OCA (Orthodox Church of America) et basé en Alaska. Rien par correspondance

http://www.alaskanchurch.org/shs/html/home.html

4)
Saint Tikhon's Orthodox Theological Seminary... dépendant de l'OCA et rien par correspondance non plus. Il faut semble-t-il une connaissance du slavon et/ou du grec byzantin.

www.stots.edu

5)
Saint Wladimir (toujours l'OCA) www.svots.edu
Semble-t-il rien par correspondance

6)
Center for traditionalist Orthodox studies en Californie dépendant d'un Synode Vieux Calendériste
A nouveau rien par correspondance.
http://users.sisqtel.net/sgpm/ctos/

7)
The Holy Cross School of Theology dépendant du Patriarcat oecuménique
www.holycross.hchc.edu

8)
Et enfin le séminaire Saint Stephen qui dépend du l'Archidiocèse antiochien
http://www.antiochian.org/638

Autre séminaire aux Etats-Unis

Publié : jeu. 16 déc. 2004 15:59
par Jeanne Saint Gilles
Il existe également un séminaire serbe non loin de Chicago dans l'Illinois. Il ne dispose semble-t-il d'aucun iste internet mais voici ses coordonnées :

St Sava Serbian Orthodox School Of Theology
32377 N Milwaukee Ave
Libertyville, Illinois 60048
(847)367-0698

Publié : jeu. 16 déc. 2004 17:26
par P.Maxime Doyon
Je vous déconseille l'Institut S. Serge de Paris. Il y a bien des années, au début de mon cheminement orthodoxe, j'en avais suivi les cours par correspondance. Avec le recul je dois avouer que c'était bien misérable, d'autant plus qu'auparavant j'avais fait des études de théologie Kto à Fribourg /Suisse. Je dois dire que j'en ai appris beaucoup plus par de bonnes lectures orthodoxes. Il existe (surtout en anglais) d'excellents ouvrages théologiques orthodoxes.

Une école de théologie ukrainienne?

Publié : jeu. 16 déc. 2004 17:38
par Jeanne Saint Gilles
J'ai cru rêver mais il existe une école de théologie sous l'omophore de l'Eglise Ukrainienne autocéphale, en France à Toulon. La dite juridiction m'a l'air un peu folklorique, à se présenter comme l'Eglise d'Ukraine et à affirmer que leur église a reçu son autocéphalie Patriarche de Constantinople par une Tomos. (c'est quoi ce truc?) en 1924 et 1942.. Bref assez étrange. A noter qu'ils ont des paroisses en Martinique avec des autochtones et aussi en Afrique dont un évêque de Yaoundé au Cameroun (évêque sans barbe au passage).... En Espagne il semble pratiquer le rite mozarabe et ils sont ouvertement oecuméniste. Voici leurs coordonnées (mais bon ces trucs ukrainiens c'est louche) :

http://orthodoxie-occidentale.chez.tisc ... iption.htm

C'est l'Ecole Saint Séraphin de Sarov

Publié : ven. 17 déc. 2004 1:24
par Antoine
Il est injuste de balayer de la sorte d'un revers de main l'intégralité de l'institut Saint Serge. Il y a d'excellents professeurs même si l'on n'est pas d'accord avec tout ce qui s'y enseigne. Il est vrai que les fascicules de cours par correspondance demanderaient à être revus et refondus dans une nouvelle édition. Mais rien n'oblige à se contenter de ces manuels. En revanche se contraindre à passer des épreuves est un excellent exercice qui permet de contrôler son propre travail.


Ceci dit,

Cours par correspondance pour l’étude méthodique des Pères

Depuis une vingtaine d’années paraît, sous la responsabilité de l’Association Migne, un cours par correspondance qui veut être une véritable initiation méthodique et progressive à la lecture et à l’étude des Pères de l’Eglise. Le cours fournit un cahier de six leçons par an, avec la possibilité, pour ceux qui le désirent, de devoirs corrigés.
Il est divisé en deux niveaux, élémentaire en trois ans, et supérieur, organisé avec le concours de professeurs de la faculté de théologie de Strasbourg, en trois ans également.
Le cycle élémentaire, intitulé Nos racines, comprend une initiation complète à l’âge patristique:
1ère année : les trois premiers siècles
2ème année: les 4ème et 5ème siècles
3ème année: les thèmes de la théologie des Pères.
Il est possible d’acquérir ce cours avec ou sans corrections.

Pour tout renseignement, s’adresser à l’Association J.-P. Migne, 17 rue d’Alembert, Paris 14e.

Etudes patristiques

Publié : ven. 17 déc. 2004 11:21
par Jeanne Saint Gilles
Dans le fil du mail d'Antoine sur des études patristiques, il faut citer le lien
www.patristique.org car il est aussi je crois celui de l'association Migne. En cherchant sur le site, il est possible de voir les ouvrages des Pères de l'Eglise publié, des petits cours en ligne etc... Jean-Marie Gourvil collabore aussi à ce site...

Publié : ven. 17 déc. 2004 11:47
par Antoine
Merci Jeanne de cette référence. Je viens d'y lire l'homélie de St Basile:
Documents

Pères de l’Église

Basile de Césarée : Réjouissez-vous sans cesse !
vendredi 10 décembre 2004
Vous trouverez ici une traduction de l’homélie « Sur l’action de grâce » de saint Basile de Césarée. Lire la suite
ça vaut la peine de visiter ce site.

Re: Une école de théologie ukrainienne?

Publié : ven. 17 déc. 2004 13:09
par Claude le Liseur
Jeanne Saint Gilles a écrit :J'ai cru rêver mais il existe une école de théologie sous l'omophore de l'Eglise Ukrainienne autocéphale, en France à Toulon. La dite juridiction m'a l'air un peu folklorique, à se présenter comme l'Eglise d'Ukraine et à affirmer que leur église a reçu son autocéphalie Patriarche de Constantinople par une Tomos. (c'est quoi ce truc?) en 1924 et 1942.. Bref assez étrange. A noter qu'ils ont des paroisses en Martinique avec des autochtones et aussi en Afrique dont un évêque de Yaoundé au Cameroun (évêque sans barbe au passage).... En Espagne il semble pratiquer le rite mozarabe et ils sont ouvertement oecuméniste. Voici leurs coordonnées (mais bon ces trucs ukrainiens c'est louche) :

http://orthodoxie-occidentale.chez.tisc ... iption.htm

C'est l'Ecole Saint Séraphin de Sarov

Nous avons déjà parlé de cette juridiction sur le forum. Il s'agit de la soi-disant "Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne Sobornopravna" qui n'a rien à voir avec les Eglises ukrainiennes autocéphalistes d'Ukraine. A ma connaissance, Sobornopravna est issue du groupe des "auto-consacrés" de 1921 et n'a même pas de succession apostolique formelle. Ils ont accueilli dans leurs rangs le frère du fameux Nicolas Miguet; comme cet autre Miguet était un vagant issu des successions Ferrette et Vilatte, ils lui ont donné le titre d'évêque des fidèles de "tradition syriaque" (!), ce qui ne l'empêchait pas de poser déguisé en évêque latin. Quelqu'un qui les connus m'a dit que ce groupe enseignait la réincarnation.

A tel point que vous trouverez à l'adresse http://www.easternorthodoxcatholic.org/conference.htm un communiqué de Sobornopravna annonçant que le groupe de Toulon les a quittés et s'est proclamé autocéphale.
Le site du groupe de Toulon est par ailleurs rempli de références à l'oecuménisme.

Le seul Tomos dont j'ai entendu parler, c'est celui par lequel Constantinople a accordé l'autocéphalie à l'Eglise de Pologne en 1924. Là encore, aucun rapport avec Sobornopravna ni ses épigones varois.

Publié : ven. 17 déc. 2004 13:22
par Claude le Liseur
P.Maxime Doyon a écrit :Je vous déconseille l'Institut S. Serge de Paris. Il y a bien des années, au début de mon cheminement orthodoxe, j'en avais suivi les cours par correspondance. Avec le recul je dois avouer que c'était bien misérable, d'autant plus qu'auparavant j'avais fait des études de théologie Kto à Fribourg /Suisse. Je dois dire que j'en ai appris beaucoup plus par de bonnes lectures orthodoxes. Il existe (surtout en anglais) d'excellents ouvrages théologiques orthodoxes.
D'autant plus que la faculté de théologie de Fribourg est elle-même bien "misérable", avec son Feministisches Theologinnenforum et autres "communautés de base" et groupes alternativo-folkloriques du genre "Wir sind die Kirche", qui, soit dit au passage, n'ont pas d'équivalent à Saint-Serge.
Avez-vous connu la faculté de théologie de Fribourg à l'époque où on l'appelait le "petit Zaïre", parce qu'elle avait regonflé ses rangs en faisant un recrutement massif d'étudiants en théologie zaïrois? Cela m'avait permis d'avoir au moins une fois une discussion intéressante avec l'un d'entre eux, qui venait suivre un cours chez nous, à la faculté de droit, à propos du "rite zaïrois" promu par le Vatican en Afrique centrale.

Publié : ven. 17 déc. 2004 18:14
par Claude le Liseur
Il y a aussi la possibilité d'étudier la théologie orthodoxe en allemand en la majestueuse cité de Munich:

http://www.orththeol.uni-muenchen.de/index2.html

Le niveau paraît plus élevé qu'à Saint-Serge, sans doute parce que le fait que l'allemand soit une langue de grande diffusion internationale permet de faire venir des professeurs directement des pays de tradition orthodoxe.

Mais cet Institut de théologie orthodoxe semble dépendant de financements extérieurs et menacé de disparition.

Re: Cours de théologie orthodoxe

Publié : ven. 17 déc. 2004 18:22
par Claude le Liseur
Jean-Serge a écrit :
(...)

2)
The Saint Mary Orthodox Seminary sous la juridiction de the Archdiocese of the Ukrainian Autocephalous Orthodox Church of North and South America (en bref une des deux églises autocéphales d'Ukraine).

Uniquement des cours par correspondance en anglais : www.uaoc.org/seminary


(...)
Il faut juste noter que ce mystérieux archevêché relève de "Sobornopravna", donc aucun lien avec les deux Eglises autocéphalistes ukrainiennes.

Re: Une école de théologie ukrainienne?

Publié : ven. 17 déc. 2004 18:44
par Claude le Liseur
Jeanne Saint Gilles a écrit :J'ai cru rêver mais il existe une école de théologie sous l'omophore de l'Eglise Ukrainienne autocéphale, en France à Toulon. La dite juridiction m'a l'air un peu folklorique, à se présenter comme l'Eglise d'Ukraine et à affirmer que leur église a reçu son autocéphalie Patriarche de Constantinople par une Tomos. (c'est quoi ce truc?) en 1924 et 1942.. Bref assez étrange. A noter qu'ils ont des paroisses en Martinique avec des autochtones et aussi en Afrique dont un évêque de Yaoundé au Cameroun (évêque sans barbe au passage).... En Espagne il semble pratiquer le rite mozarabe et ils sont ouvertement oecuméniste. Voici leurs coordonnées (mais bon ces trucs ukrainiens c'est louche) :

http://orthodoxie-occidentale.chez.tisc ... iption.htm

C'est l'Ecole Saint Séraphin de Sarov
Jeanne, vous avez bien raison de douter de cette histoire de Tomos en 1924. Si vous allez sur le site de ce groupe pseudo-ukrainien de Toulon, vous trouverez un résumé de leur histoire à l'adresse http://site.voila.fr/F.C.O./page1.html où ils écrivent ce magnifique mensonge:

Année 1924 : Un Tomos émis par sa Toute Sainteté Gregorios VII Haddad, Patriarche Œcuménique, rétablit La Métropolie historique de La Russe-Ukraine comme Eglise Autocéphale donnant la responsabilité d’établir un nouveau synode à sa Béatitude le Métropolite de Warsaw Diosij Valedynskyj.

Il n'y a jamais eu de patriarche de Constantinople du nom de Grégoire Haddad. En 1924, le patriarche oecuménique de Constantinople était Sa Sainteté Grégoire VII, mais c'était le patriarche d'Antioche qui s'appelait Haddad de son nom de famille... Grégoire IV Haddad... Il est donc facile de jouer sur la confusion entre les différents Grégoire pour empêcher le lecteur de retrouver trace d'un prétendu Tomos en faveur de Sobornopravna, qui prétend d'ailleurs, sur le site américain de l'ex-maison mère, avoir été fondée en 1921.

Il y a bien eu un Tomos du patriarche oecuménique Grégoire VII, le 13 novembre 1924, mais il concernait l'autocéphalie de l'Eglise de Pologne. Sobornopravna fait un raccourci saisissant en ramenant son origine à ce Tomos, tout simplement parce que ce sont les évêques de l'Eglise autocéphale de Pologne qui ont consacré les évêques de l'Eglise autocéphale ukrainienne en 1942.

Cet épiscopat ukrainien a dû partir en exil en 1944 lors du retour de l'Armée rouge en Ukraine, et il est à l'origine d'une importante Eglise ukrainienne de la diaspora, qui a repris pied en Ukraine après la chute du communisme. Cette Eglise s'est ensuite divisée en deux groupes: ceux hors d'Ukraine sont passés, à l'exception de quelques paroisses, sous la juridiction de Constantinople en 1995, et ceux d'Ukraine ont constitué l'Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne, longtemps dirigée par Mgr Démètre (Jarema).
L'autre Eglise autocéphaliste ukrainienne, qui se donne le nom de "patriarcat de Kiev", est dirigée par Mgr Philarète (Denissenko), qui est un ancien métropolite du patriarcat de Moscou.
Ensemble, ces deux Eglises, dont aucune n'a de lien avec Sobornopravna et encore moins avec le groupe de Toulon, regroupent sans doute la majorité des orthodoxes d'Ukraine (environ 11 millions de fidèles contre 6 millions au sein du patriarcat de Moscou), d'après des enquêtes qui ont déjà été citées sur ce forum. Si les autocéphalistes ukrainiens n'arrivent pas à s'unifier, c'est parce que la faction issue de la diaspora émet les plus vives réserves à l'égard de l'auto-proclamé "patriarche de Kiev". Les Ukrainiens de la diaspora se sont placés sous la juridiction de Constantinople pour ne pas avoir à prendre parti entre les deux groupes en Ukraine et pour pouvoir jouer un rôle de médiateurs.

Ce qui est assez significatif, c'est que le groupe de Toulon prétend être en communion avec un certain Mgr Moïse, "métropolite de Kiev et de toute la Russie" (?). Or, j'ai sous les yeux le répertoire des évêques orthodoxes ukrainiens, publié par l'Ostkirchliches Institut de Ratisbonne en Bavière. Il mentionne bien que les deux primats des deux factions rivales des autocéphalistes ukrainiens sont Mgr Philarète, "patriarche de Kiev", et Mgr Méthode, métropolite de Ternopil (la Tarnopol de nous cours d'Histoire à l'école secondaire: "le général Broussilov lance une offensive entre Loutzk et Tarnopol"...), primat de l'Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne en Ukraine. Il n'est nulle part question d'un métropolite Moïse dans cette histoire.

Publié : sam. 18 déc. 2004 19:31
par Antoine
crevieauxp a écrit :
Il existe aussi l' Institut orthodoxe français de Paris Saint Denys 96 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris tél 01 45 35 16 24
Précisons pour le lecteur non averti qu'il s'agit d'une institution interne à l'Ecof. On n'apprend pas la théologie orthodoxe dans une secte.
C' est bien sûr le type même d'endroit où il ne faut surtout pas mettre les pieds. Si ceux qui y "enseignent" encore étaient orthodoxes, il y a longtemps qu'ils auraient quitté cette pétaudière.
Voir rubrique "Ecof" sur le forum.

Publié : sam. 18 déc. 2004 19:36
par crevieauxp
Merci pour votre mise en garde qui me donne l'occasion de me renseigner davantage. Vous parlez de secte, pourquoi?

Publié : sam. 18 déc. 2004 19:59
par Antoine
Antoine a écrit : Voir rubrique "Ecof" sur le forum.