S.E.Ephrem de Boston

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Jean-Serge
Messages : 340
Inscription : mer. 14 juil. 2004 12:19
Localisation : Ile de France

Message par Jean-Serge » jeu. 26 mai 2005 18:41

Quand on est membre du COE, c'est déjà mauvais signe. Mais c'est vrai que l'état de decadence n'est pas aussi avancé qu'en d'autres endroits. Pour les Russes hors Frontières, je comprends le doute des anti-oecuménistes purs et durs à les voir en communion avec deux églises membres du COE... sans compter que dit-on ils ont tenté d'amenuiser la portée de l'anathème...

Enfin, les négociations en cours avec Moscou ne sont pas pour rassurer car il faut être naïf pour croire que Moscou est anti-oecuméniste
Priidite, poklonimsja i pripadem ko Hristu.

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » ven. 27 mai 2005 9:29

Pour autant je ne vois pas en quoi les serbes, par exemple, les RHF, ou même Moscou corrompent la Foi orthodoxe.

Ni en quoi le seul moyen trouvé d'exprimer son désacord est la fabrication d'une para-église, qui ne se reconnait même pas avec les autres groupes créés sur les mêmes fondements, ne communie même pas avec le synode l'ayant créé etc.... ?

Je partage l'avis de Jean-Louis, Antoine et Lecteur Claude: c'est dans les Patriarcats canoniques qu'il faut oeuvrer pour contrer les méfaits de l'oecuménisme, lorsqu'il y en a, et non dans une parasynagogue sui generis.

Jean-Serge
Messages : 340
Inscription : mer. 14 juil. 2004 12:19
Localisation : Ile de France

Message par Jean-Serge » ven. 27 mai 2005 9:52

Je suis globalement d'accord avec vous Georges... Je transmettais simplement le raisonnement des "purs et durs" comme je les ai appelés...

Pour ce qui est de la corruption de la foi orthodoxe, cela mériterait de longs développements, la question étant de savoir si une certaine attidtude n'affaiblit pas le "Je crois en une Eglise une Sainte Catholique et Apostolique". Officiellement aucune église n'a rejeté cela, toutes offciellement considèrent l'Eglise orthodoxe comme la vraie Eglise... Mais dans la pratique, quand un Evêque du Patraircat de Moscou admet que l'Occident est le territoire canonique de la Rome hérétique, quand un diacre du Patariarcat de Moscou commémore, Jean-Marie archevêque de Paris, on a bien là une négation dans les faits du Symbole de Nicée.

Pour ce qui est des divisions des synodes "purs et durs", j'ai posé la question sur un forum "ultra". Cela n'a pas l'air de les traumatiser excessivement et j'ai cru voir que peu leur importait le Synode pour peu que ce soit des Vrais Chrétiens Orthodoxes (dans les 16 versions).

L'un deux m'a fait remarquer (chose que j'ignorais et que je n'ai guère vérifié) que lors de la phase trimomphante de l'hérésie arienne, les orthodoxes étaient divisés en plusieurs groupes (trois ou quatre) ne se reconnaissant pas entre eux notamment à Antioche... A vérifier...

Pour ma part cette division des synodes VCO pour des raisons me laisse douteux et je n'ai pas une grande envie de me pencher dessus. Je suis fort heureux dans le Patriarcat de Serbie!
Priidite, poklonimsja i pripadem ko Hristu.

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » ven. 27 mai 2005 11:12

bonjour,

pris sur le site du hiéromoine cassien http://membres.lycos.fr/orthodoxievco/
bulletin n°35

LES SCHISMES DES ANCIENS-CALENDARISTES



En 1924, par l'introduction du calendrier papal et sous l'influence de la Judo-Maçonnerie, le schisme des Néo-calendaristes vit le jour dans l'Église. Après cette plaie et sous les pires persécutions, l'Orthodoxie eut bien du mal à se relever et à se réorganiser en Grèce. Grâce à trois évêques qui ont fini par quitter les Néo-calendaristes, Chrysostome de Florina, Germain de Dimitrias et Chrysostome de Zanthe, les fidèles orthodoxes, dirigés jusque là par de simples prêtres, purent se constituer en Église.

Le 8 juin 1935, ces mêmes évêques sacrèrent évêque Matthieu de Vresthène.

Hélas, en 1937, un nouveau schisme devait se créer. A ce moment-là, les deux Chrysostome renièrent leur confession de foi de 1935 et reconnurent les néo-calendaristes comme Église canonique.

Matthieu de Vresthène et Germain de Dimitrias, de leur côté, gardèrent la confession de toujours et considéraient les néo-calendaristes comme schismatiques et leurs sacrements comme dépourvus de grâce.

En 1950, Chrysostome de Florina revint à la confession orthodoxe, sans pour autant la mettre en pratique.

Ce schisme de 1937 causa une nouvelle plaie, qui devait entraîner d'autres scandales et séparations.

L'un après l'autre, ces trois évêques quittèrent cette vie pour... Dieu seul sait quelle destination, et, en 1955, les membres de ce groupe se trouvèrent sans évêque.

Après vote, en 1960, ils envoyèrent un des leurs, Acace, en Amérique, au Synode des Russes Hors Frontière afin de le faire sacrer évêque. Le sacre fut refus par le Synode RHF, mais finalement, l'évêque RHF de Chicago, Seraphim, consentit à sacrer Acace... pour de l'argent (simonie) et sans l'assistance d'autres évêques, ce qui est anti-canonique. Il prétendait que l'évêque néo-calendariste Théophile Ionescou y participait, mais celui-ci a toujours rejet cette affirmation comme calomnieuse.

En 1961, Acace et l'évêque RHF, Léonce de Chili, sacrèrent Auxence (un prêtre défroqué par notre Synode), Gérontios, etc.

En 1963, Auxence prit la tête du Synode schismatique en devenant leur archevêque.

De 1971 à 1978, cette formation schismatique se divisa en cinq, car Acace le Petit, Chrysostome, Gabriel et Pierre d'Astoria s'en séparèrent pour rester, chacun d'eux, seul, autocéphale.

En 1979, un évêque de notre Synode, Calliste de Corinthe, nous quitte, afin de former avec l'évêque auxentien, Antoine, un Synode à eux. Par la suite, ils sacrent d'autres évêques : Cyprien, Maxime, Callinique, un autre Callinique, Germain, Calliope et Mercure.

La même année, Auxence sacre aussi d'autres évêques : Géronce, Païsios, Théophile, Stéphane, Athanase, un autre Athanase, Gérasime, Maxime, Justinien, Euthyme et un autre Païsios.

En 1982, Germain, Maxime et Callinique changent de camp et rejoignent Auxence.

En 1983, Calliste de Corinthe se fait autocéphale.

La même année, les Auxentiens se scindent en deux, avec sept évêques d'un côté et six de l'autre.

En 1984, l'autre groupe d'Antoine se réduit à quatre évêques, car Cyprien se fait autocéphale.

En 1984 encore, les deux "Gérontiens", Athanase et Justinien, sacrent, avec "l'Auxentien" Païsios, Vincent.

Toujours en 1984, les "Antoniens" et le reste des "Gérontiens" s'unissent.

En 1985 enfin, ces trois groupes s'unissent pour un peu de temps pour se séparer en deux par la suite en 1986 : "Auxentiens" et "Chrysostomites".

Il existe en même temps les deux autres formations schismatiques : celle de Cyprien avec 4 autres évêques et celle d'Acace le Petit avec un second évêque.

(ND Hilaire) la conclusion est à comprendre comme l'on veut:

Ces schismes et pseudo-unions continuent jusqu'à nos jours comme nous le verrons peut-être dans un autre article. C'est laborieux et compliqué, mais c'est toujours en brouillant les pistes que le Malin procède. La clarté et la stabilité ne se trouvent que dans l'Église orthodoxe et heureux celui qui voit clair dans tout cela et trouve la porte étroite.
Dernière modification par hilaire le mar. 14 juin 2005 12:29, modifié 1 fois.

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel » ven. 27 mai 2005 11:48

Outre le charisme de la scission et de l'anathémisation, très développé dans ces groupes, j'ai remarqué aussi que ces unions "d'évêques" étaient fort promptes à sacrer, ordonner et promouvoir hierarchiquement, dans des laps de temps vraiment records!
A finir par se demander si les VCO ne le sont pas pour être archimandrite en 3 mois ou évêque métropolite des seuls-vrais-à-l'exclusion-des-autres à 30 ans.

Par ailleurs, leur agressivité vis à vis des autres Eglises, leur faculté de tout condamner au feu éternel à l'exception de leur synode, ne ressemble pas du tout à un comportement évangélique.
Et pourtant, ils s'appliquent avec largesse une économie quant à leur dimenssion ecclesiologique: qui se fait sacrer contre argent par un seul évêque, d'autres gratuitement mais aussi par un seul évêque (vco Roumains), tous ignorent les multiples dépositions dont ils sont l'objet, récupèrent des groupes on ne peut plus douteux (bon là d'accord, l'Eglise canonique aussi) et s'auto proclament autocéphales à qui mieux mieux.


Sont-ce là les fruits de la garde exlusive de la Vraie Foi ?

Jean-Serge
Messages : 340
Inscription : mer. 14 juil. 2004 12:19
Localisation : Ile de France

Certainement pas

Message par Jean-Serge » ven. 27 mai 2005 12:03

Vous avez raison, Hilaire et Samuel, mais les Fruits de la Garde exclusive de la Vraie Foi, je ne les vois pas non plus dans la course au territoire, l'oecuménisme et j'en passe car plus j'y regarde, plus les Eglises canoniques me semblent gravement malades... Au fond je rejoins le commentaire qu'avait fait Philippe Crévieaux.
crevieauxp a écrit : Ce n'est malheureusement pas nouveaux. Regardez à quels point il paraît ardu de se convaincre que parmi la jungle des diverses juridictions, il y en ait de...plus canoniques que d'autres.
Car être canonique, ce devrait d'abord être respecter les canons dont on tend à se servir uniquement par intérêt. J'espère en tout cas de tout coeur qu'un jour, la réunion sera possible avec ces Vrais-authentiques-100%-genuine-true- orthodoxes sur des bases réellement orthodoxes. Dans un certain cas, on en a déjà parlé, ils ont eu une action positive : publication, mission orthodoxe (les Matthéistes en France ont 7 paroisses francophones à ma connaissance) qui contribue à répandre la vérité orthodoxe, prises de positions dénonçant certaines attitudes des églises officielles contraires à la Vraie Foi... En un sens, je suis oecuméniste à ma façon (du moment que cela n'englobe que les orthodoxes)...
Dernière modification par Jean-Serge le ven. 27 mai 2005 12:10, modifié 1 fois.
Priidite, poklonimsja i pripadem ko Hristu.

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » ven. 27 mai 2005 12:04

personnellement, ce qui me trouble, c'est comment on peut être aussi brillament et puissament intransigeant au niveau des dogmes et de la Foi et aussi compliqué au niveau de l'ecclésiologie....
Dernière modification par hilaire le mar. 14 juin 2005 12:29, modifié 1 fois.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » ven. 27 mai 2005 12:36

Tous les VCO ne sont pas à mettre dans le même sac, car il y a je crois de grandes différences entre par exemple, un paysan roumain vco de IPS Vlasie, qui a connu les persécutions, vie dans un environnement géographique ancré dans ces convictions, et un français neo converti qui tout d'un coup découvre l'orthodoxie sous l'angle du rejet de l'autre et de la contestation canonique...et veut être plus orthodoxe que les orthodoxes!

Il y a pourtant un vrai travail missionnaire francophone, et des productions interessantes comme celles de la Fraternité St Grégoire Palamas.

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » ven. 27 mai 2005 14:03

trouvé sur Orthodoxie. com:

Abba Poemen
« Eloigne-toi de tout homme qui dans la conversation ne cesse de contester »
Les chemins de Dieu au désert, éditions de Solesmes, 1992, p. 185

Je ne pense pas qu'il est très utile de débatre d'avantage...

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » ven. 27 mai 2005 14:15

si je puis me permettre, peut être que s'il y avait moins d'abus de langage par rapport à l'oecuménisme, ça paciefierait bien les choses non?

le dialogue inter-religieux ne me semble pas condamnable et relève a minima de la politesse...

l'oecuménisme au sens : le christianisme est composé de plusieurs branches égales et on s'arrange pour ne pas se tirer dans les pattes, ça c'est condamnable !

le fait d'être poli avec le curé du coin plutôt que de lui dire que c'est un chien d'hérétique philopapiste, ça n'altère en rien ma foi, je ne sais pas vous...

une fois qu'on aborde ce minimum minimorum, il y a déjà toute une partie de du monde orthodoxe qui du coup n'est plus à anathémiser et vous retrouvez subitement une certaine paix, parce qu'enfin promettre au diable et aux pires avanies untel ou unetelle, ça n'est pas de tout repos...

Si les VCO détenaient la Vérité, il me semble qu'ils ne passeraient pas leur temps à se diviser entre eux ...

je suis du même avis que Glicherie, c'est une chose en 1924 de s'indigner de l'innovation du calendrier à des fins essentiellement politiques, d'avoir subi les persécutions et le martyr pour la foi, ou de trouver inacceptable certaines innovations qui bafouent la Foi des Pères, et s'en est une autre de créer de toute pièce une Eglise parce que votre ancien Synode vous dépose.

quant à tout bonnement passer son temps à critiquer les autres pour se justifier tout en omettant d'avoir un regard lucide sur sa propre situation, ça me rappelle une histoire d'oeil, de poutre et de paille...

comme je le laissait voir en recopiant le texte du Hiéromoine Cassien, il y a de quoi y perdre son latin (ou son grec) dans ces querelles incessantes...
Dernière modification par hilaire le mar. 14 juin 2005 12:31, modifié 2 fois.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » ven. 27 mai 2005 14:21

l'oecuménisme au sens : le christianisme est composé de plusieurs branches égales et on s'arrange pour ne pas se tirer dans les pattes, ça c'est condamnable ?
Ne pas se tirer dans les pattes est tout à fait sain et saint.

En revanche la théorie des branches, elle, est condamnable. Elle est une négation de l'Eglise orthodoxe, unique Eglise du Christ, négation du credo:"je crois en l'Eglise une, sainte catholique et apostolique".

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » lun. 30 mai 2005 8:59

excusez moi mais j'ai fait une faute de frappe... je voulais mettre un point d'exclamation pas un point d'interrogation! après condamnable...

Jean-Serge
Messages : 340
Inscription : mer. 14 juil. 2004 12:19
Localisation : Ile de France

Arrêtons les excès SVP

Message par Jean-Serge » lun. 30 mai 2005 17:22

hilaire a écrit :Ces schismes et pseudo-unions continuent jusqu'à nos jours comme nous le verrons peut-être dans un autre article. C'est laborieux et compliqué, mais c'est toujours en brouillant les pistes que le Malin procède. La clarté et la stabilité ne se trouvent que dans l'Église orthodoxe et heureux celui qui voit clair dans tout cela et trouve la porte étroite.
Il faudrait peut-être arrêter de mettre le Malin partout : bientôt les VCO seront le nouvel Axe du Mal! Très simpliste aussi comme raisonnement. Le Malin aurait plutôt tendance à présenter des choses bien organisées pour allécher le chaland plutôt qu'une myriade de choses étranges et enchevêtrées... Clarté et stabilité dans les Eglises canoniques, n'exagérons pas non plus! Si on doit se baser sur la clarté et la stabilité autant devenir catholique : c'est clair, c'est simple, c'est stable, le Pape a toujours raison et on se tait... comme des Beni-oui-oui...

Y aurait-il une croisade anti VCO en préparation?
Dernière modification par Jean-Serge le lun. 30 mai 2005 17:35, modifié 1 fois.
Priidite, poklonimsja i pripadem ko Hristu.

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » lun. 30 mai 2005 17:29

Ce qui est très simpliste c'est aussi les motifs invoqués à ces schismes et scissions interminables.

Il est véritablement perilleux de s'aventurer hors de la canonicité, et il me semble tout à fait présomptueux, une fois ce choix fait, d'aller anathémiser tout ces voisins.

Alors, convenons que ça peut agacer, et parfois masquer les aspects positifs de ce que les groupes vco apportent, parfois malgré eux, à l'Eglise Orthodoxe.

GIORGOS
Messages : 286
Inscription : dim. 30 mai 2004 6:02
Localisation : Argentine

Message par GIORGOS » lun. 30 mai 2005 19:59

Un conseil amical a Hilaire:
Editez votre message, supprimant le”?” et frappant le “!”, elle est la meilleur solution, et de plus n’aurait malentendu aucun.

Pour las pelletées d’archimandrites des « anticanoniques » : les « canoniques » n’en font le même ? N’avez-vous vu des « archimandrites » sans monastère préalable, sans vie monastique et sans moines à conduire ?
Giorgos
SEÑOR JESUCRISTO, HIJO DE DIOS, TEN PIEDAD DE MÍ PECADOR.

Répondre