S.E.Ephrem de Boston

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

S.E.Ephrem de Boston

Message par samuel » mer. 17 nov. 2004 13:15

Bonjour,

Un prêtre orthodoxe de ma connaissance me dit qu'il se rattache à un Métropolite américain du nom d'Ephrem de Boston.

Il me propose de le rejoindre dans la fondation d'une communauté en France sous cette omophorion.


Je n'arrive pas à trouver d'information claire sur ce hiérarque et l'Eglise à laquelle il se rattache.

Auriez vous des informations à ce sujet?

Claude le Liseur
Messages : 4065
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mer. 17 nov. 2004 14:55

Bonjour Samuel,

Voici en quelques mots la filiation de ce groupe.

Il s'agissait à l'origine d'un groupe de Grecs d'Amérique, dont le centre spirituel est le monastère de la Transfiguration près de Boston, qui ont rompu avec l'Archevêché de Constantinople en Amérique vers 1964-65, à l'époque où le patriarche Athénagoras et surtout l'archevêque Jacques d'Amérique entraînaient ce diocèse sur des voies dangereuses.
Pendant une vingtaine d'années, ce groupe a formé une communauté vivante et active au sein de l'Eglise russe hors frontières.

Après la mort du métropolite Philarète, ces Grecs sont entrés en conflit avec son successeur le métropolite Vitaly. Les causes exactes de la rupture n'ont jamais été connues, mais, d'après la revue La Lumière du Thabor qui était leur correspondant en France, ils reprochaient à Mgr Vitaly de créer un climat où le nationalisme russe passait avant la confession de foi.

Ce groupe américain, aussitôt imité par quelques paroisses françaises dont le chef de file était feu l'archimandrite Ambroise Fontrier, s'est placé sous l'omophore d'un synode grec vieux-calendariste présidé par Mgr Auxence. Là encore, une inconnue subsiste: dans les années 1970, Mgr Auxence avait été le primat de tous les vieux-calendaristes de Grèce (y compris le groupe matthéiste qui s'était joint à lui pendant quelques années) et ses fautes canoniques (notamment les liens avec le groupe de Gabriel de Lisbonne) avaient entraîné des schismes au sein des vieux-calendaristes et sa démission forcée de la présidence de son synode. On n'a jamais su pourquoi il avait réapparu quelques années plus tard pour prendre la tête d'une nouvelle faction vieille-calendariste qui se trouva bientôt plus importante aux Etats-Unis qu'en Grèce.
Furent consacrés évêques deux Grecs des Etats-Unis (dont Mgr Ephrem de Boston), un Albanais du Canada (par ailleurs frère d'un évêque du patriarcat oecuménique installé à Las Vegas au Nevada) et un Ukrainien de France (plus tard démissionnaire et remplacé par un Français).

A la mort de Mgr Auxence en 1994, le groupe américain a eu de mauvais rapports avec son successeur Mgr Maxime. Depuis 1998, il apparaît comme autocéphale (sans que je sache si cette autocéphalie lui a été accordée par Mgr Maxime ou s'il s'est proclamé autocéphale) et n'a plus de liens hiérarchiques avec les vieux-calendaristes de Grèce. Ce groupe est désormais connu sous le nom de Holy Orthodox Church of North America (HOCNA).

En revanche, le groupe lié à la Fraternité Saint-Grégoire-Palamas et à la Lumière du Thabor n'a pas suivi ses frères américains et son actuel évêque français est resté membre d'un des douze (!) synodes des vieux-calendaristes grecs.

Une partie des Grecs qui avaient rejoint l'Eglise russe hors frontières vers 1965 ne participent plus à la HOCNA et sont progressivement retournés au sein de l'archevêché du patriarcat de Constantinople en Amérique du Nord, cet archevêché ayant pris une orientation nettement plus traditionnelle depuis une douzaine d'années.

La HOCNA compterait environ 1'500 fidèles, en grande majorité des convertis anglo-saxons. Elle est très active sur le plan éditorial et iconographique.
Dernière modification par Claude le Liseur le mer. 17 nov. 2004 19:58, modifié 1 fois.

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel » mer. 17 nov. 2004 16:39

Merci pour ces informations.

Cette branche américaine, si je comprend bien, n'est pas l'un des synodes VCO grecs, mais une Métropole autocéphale.

Je la croyais en communion avec les VCO grecs et les Russes Hors Frontières.

Claude le Liseur
Messages : 4065
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » mer. 17 nov. 2004 17:09

Il est possible que la HOCNA soit en communion avec un des synodes vieux-calendaristes grecs, quoique, si mes souvenirs sont bons, elle ait pris sous son omophore deux paroisses en Grèce.

En revanche, elle n'a aucune relation avec l'Eglise russe hors frontières. Le seul groupe vieux-calendariste grec avec lequel l'ERHF est en communion est le synode des Résistants (Synodhos ton Enistamenon) de Mgr Cyprien de Phyli. Les relations entre le groupe américain et l'ERHF étaient déjà exécrables lorsque celui-là faisait encore partie du synode de Mgr Auxence, des années avant de se constituer en HOCNA: ainsi, le n° 22 (28 novembre 1993) de Pravoslavnaïa Rous, périodique officiel de l'ERHF, page 2, qualifiait le synode de feu Mgr Auxence de "groupe illégitime et non canonique de Grecs".

A l'adresse http://www.stnectariospress.com/catalog/eccles.htm sur Internet, vous pouvez commander le livre The Struggle against Ecumenism, qui est une présentation très soignée sur le plan éditorial de l'histoire des vieux-calendaristes du point de vue de la HOCNA. Le récit s'arrête cependant à la mort de Mgr Auxence en 1994 et ne raconte rien sur les événements de 1994 à 1998 qui ont abouti à la création de la HOCNA, alors que le livre a été publié en 1998. C'est d'ailleurs ce que lui reproche l'évêque Auxence de Photiki, évêque du synode vieux-calendariste de Cyprien de Phyli, dans un article que vous pouvez trouver à l'adresse http://www.thehtm.org/Auxentios.htm . Pour une critique moins défavorable par M. Vladimir Moss, actuellement fidèle d'un autre synode vieux-calendariste grec, allez à l'adresse http://www.romanitas.ru/eng/A%20REVIEW%20OF.htm .

Comme je vous ai donné un point de vue extérieur, sachez que vous pouvez trouver le point de vue de la HOCNA à l'adresse Internet http://www.struggler.org/home.html .

François01
Messages : 8
Inscription : jeu. 28 oct. 2004 17:46
Localisation : AIN

hocna et autre VCO

Message par François01 » jeu. 18 nov. 2004 20:04

Voici le site de Holy Orthodox Church of North America
http://www.hocna.org/
Samuel pouvez vous nous le dire où sont leur paroisses en France
Laquelle allez vous rejoindre ?
Connaissez vous les VCO rue Sébastopol avec quel synode sont ils liés ?

Claude le Liseur
Messages : 4065
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » ven. 19 nov. 2004 1:45

Leur site n'est plus à jour: il indique que la HOCNA est sous la juridiction de l'archevêque Auxence (mort en 1994) et j'ai vu sur leur liste de paroisses qu'ils indiquent parmi leurs prêtres le père Bockman qui nous a aussi quittés.

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel » ven. 19 nov. 2004 14:46

La réponse aux questions de François est dans le fil "Boulevard Sebastopol".

Je ne sais pas si je vais rejoindre un groupe (il n'y a pas encore de paroisses) HOCNA en France, après ce que j'ai lu. ça mérite réflexion...

Je sais que une paroisse se ferait sur Angers, autour d'un hiéromoine ex-Boulevard Sebastopol, ex-écof.

François01
Messages : 8
Inscription : jeu. 28 oct. 2004 17:46
Localisation : AIN

HOCNA

Message par François01 » ven. 19 nov. 2004 15:55

Merci Samuel
Voici le site du Métropolite américain du nom d'Ephrem de Boston
http://www.homb.org/
Ce site semble plus à jour que l'autre
La paroisse VCO sur Lyon est-elle située rue du Boeuf
Dans les pages Jaunes enregistrée sous le nom :
Eglise Orthodoxe Française Saint Jean Le Théologien
16 r Boeuf 69005 LYON 04 78 42 66 30

P.Maxime Doyon
Messages : 19
Inscription : mar. 23 nov. 2004 22:03

Mgr. Ephrem de Boston

Message par P.Maxime Doyon » sam. 04 déc. 2004 19:18

Le Synode de Mgr Epraim est l'héritier du synode de Mgr. Auxence ce dernier étant décédé, son synode s'est dissous de lui-même. Mgr. Auxence avait été consacré par des évêques de l'ERHF. Il était donc le légitime archevêque des VCO de Grèce. Malheureusement plusieurs évêques grecs se sont séparé de lui pour des raisons personnelles et non de Foi. Il existe un excellent livre en anglais sur l'historique du vieux calendrier en Grèce. Pour celui qui s'intéresse à la question j'en possède 2 exemblaires. Je suis rattaché moi-même au synode HOCNA.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne » sam. 04 déc. 2004 19:39

L’Église n’est pas un produit de fabrication humaine. Elle est le corps du Christ, qui a promis qu’il resterait avec elle. Elle est communion et unité. Lorsque l’Église est malade, tous ses membres souffrent. Nous n’avons pas le droit de nous en séparer, et nous devrons un jour rendre compte au juste Juge de notre fidélité à son Église.

On ne joue pas aux soldats de plomb avec l’Église. Sur une autre file j’ai donné l’exemple des saints qui furent persécutés pour les saintes icônes, ou de saint Maxime le Confesseur. J’aurais pu prendre bien d’autres exemples. Ils furent persécutés pour la fidélité à l’Église, mais ne faillirent pas et n’inventèrent pas une autre Église.

Faites donc bien attention à ce que vous faites. Vous aurez à en rendre compte. Les erreurs des uns ne sauraient justifier les erreurs des autres.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Claude le Liseur
Messages : 4065
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: Mgr. Ephrem de Boston

Message par Claude le Liseur » sam. 04 déc. 2004 20:54

P.Maxime Doyon a écrit :Le Synode de Mgr Epraim est l'héritier du synode de Mgr. Auxence ce dernier étant décédé, son synode s'est dissous de lui-même. Mgr. Auxence avait été consacré par des évêques de l'ERHF. Il était donc le légitime archevêque des VCO de Grèce. Malheureusement plusieurs évêques grecs se sont séparé de lui pour des raisons personnelles et non de Foi. Il existe un excellent livre en anglais sur l'historique du vieux calendrier en Grèce. Pour celui qui s'intéresse à la question j'en possède 2 exemblaires. Je suis rattaché moi-même au synode HOCNA.

Il est difficile d'exciper que Mgr Auxence avait été consacré par des évêques de l'Eglise russe hors frontières pour dire qu'il était le légitime archevêque des vieux-calendaristes grecs sans replacer les faits dans leur succession chronologique. La consécration de Mgr Auxence comme évêque de Gardikion par l'archevêque vieux-calendariste Acace et l'archevêque RHF Léonce du Chili intervient en mai 1962. Mgr Auxence fut élu archevêque des vieux-calendaristes grecs dits "floriniens" en janvier 1964. La reconnaissance de sa consécration et de son synode par le synode RHF est du 31 décembre 1969.
Mais l'ERHF a totalement rompu la communion avec lui suite à la réception de Gabriel de Lisbonne et le seul synode vieux-calendariste qu'elle a reconnu par la suite (en 1994, après une quinzaine d'années de rupture des relations avec les vieux-calendaristes grecs) est celui de Mgr Cyprien de Phyli. Donc, l'argument que vous utilisez ici plaide plutôt en faveur de Mgr Cyprien.

Passons sur les péripéties qui amenèrent le synode de Mgr Auxence à le déposer, puis Mgr Auxence à constituer un nouveau synode. J'en viens à un point qui m'étonne dans votre texte:

"Le Synode de Mgr Epraim est l'héritier du synode de Mgr. Auxence ce dernier étant décédé, son synode s'est dissous de lui-même."

En premier lieu, je ne vois pas le lien de cause à effet entre la mort d'un primat et la dissolution de son synode. Autrement, le synode du patriarcat d'Alexandrie aurait dû se dissoudre à la mort de Sa Béatitude Pierre VII.

En second lieu, le synode que présidait Mgr Auxence ne s'est pas dissous à sa mort, puisqu'il lui a même élu un successeur. Mgr Auxence est décédé le 17 novembre 1994 et , le 20 janvier 1995, les évêques de son synode se sont réunis pour lui donner un successeur en la personne de Mgr Maxime de Céphalonie. C'est donc à cette époque Mgr Maxime qui était le successeur de Mgr Auxence, à la tête du même synode. Je ne sais pas dans quelles circonstances ce synode qui paraissait vouloir durer a disparu.
Pourriez-vous nous expliquer la suite de l'histoire et ce qu'est devenu le synode que présidait Mgr Maxime?

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » mar. 24 mai 2005 14:15

Dernière modification par Georges Papathanassios le lun. 13 juin 2005 18:39, modifié 1 fois.

eliazar
Messages : 806
Inscription : jeu. 19 juin 2003 11:02
Localisation : NICE

SS Ephrem de Boston

Message par eliazar » mar. 24 mai 2005 18:12

Allons, je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions parler d'accusations !

Claude rapporte au contraire avec une louable retenue un moment d'histoire, tel qu'il le connaît (mieux me semble-t-il, et plus complètement, que beaucoup d'entre nous) et il le fait selon des sources qu'il nous donne à vérifier. Tout le monde n'apporte pas autant de soin que lui - ni une si sage distanciation à ses affirmations.

Pour avoir moi-même entretenu une assez longue et amicale correspondance avec l'évêque Ephraim de Boston (qui était un véritable moine orthodoxe, et un Grec sage et modéré dans ses opinions 'libres', quoique d'une fidélité rigoureuse à la doctrine orthodoxe), et pour l'avoir fait dans une période difficile de cette même histoire, je dois souligner que ce qu'a écrit Claude m'est apparu comme tout à fait fiable. Et respectueux des personnes : comme du reste l'était l'évêque Ephraïm lui-même.

PS. Je profite de cette occasion pour saluer très amicalement le P. Maxime (Doyon) dont j'ai gardé un très affectueux et respectueux souvenir : il a su être un prêtre d'un (hélas trop...) rare courage, dans une situation où il était seul contre tout un clergé aveuglé qui cherchait à le faire taire - et il a su le faire avec persévérance, et sans aucun fanatisme.

Une fois de plus, il faut apprécier à leur exacte valeur des comportements comme celui de Claude : parler de sujets délicats, voire douloureux, sans y mettre d'emphase, comme sans cacher la vérité. Après cela, Dieu seul nous jugera, c'est l'évidence même ! Et sans aller jusqu'à dire avec Pirandello " a ciascuno la sua verità", aucun de nous n'a la clé de la Vérité Absolue dans sa poche.
< Demeurons dans la Joie. Prions sans cesse. Rendons grâce en tout... N'éteignons pas l'Esprit ! >

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » jeu. 26 mai 2005 13:18

Eleazar, je ne disais pas que lecteur Claude portait des accusations, mais plutôt ce site sur le lien.

Par ailleurs, j'avoue ne rien comprendre à ces filiations VCO: en 86 l'Eglise Russe Hors Frontières suspend les fondateurs du Monastère qui deviendra l'Hocna, puis en 87 le Synode ERHF présidé par Mgr Vitaly les dépose. lls partent chez Mgr Auxence-VCO grecs, lui-même déposé par son propre synode...

Au passage la branche française rompt avec l'Hocna et va chez Mgr Cyprien, en communion je crois avec les VCO Roumains de Mgr Vlassie.

La justification des Hocniens pour leur schisme d'avec l'ERHF est que celle-ci est oecuméniste!!! Mgr Vitaly, oecuméniste, l'Eglise de Mgr Filaret, oecuméniste...il y a de quoi rire.
Rassurons nous en nous disant que l'Esprit souffle où Il veut!
Je donne mon avis sur leur ecclésiologie. Pour la confession de foi, mise à part le fait de considérer le calendrier comme un dogme, je n'ai rien à en redire, les VCO gardant précieusement la foi des Pères (comme l'Eglise Orthodoxe canonique).

Georges Papathanassios
Messages : 74
Inscription : ven. 28 janv. 2005 12:12

Message par Georges Papathanassios » jeu. 26 mai 2005 17:11

Je ne crois pourtant pas que l'on puisse qualifier les serbes d'oecuménistes, encore moins les RHF et parmi eux Mgr Vitaly.

Il semble plutôt confortable de se trouver un motif de foi pour justifier un schisme et se créer sa propre hierarchie malgré les interdits en cours!

Il semble tout de même que la plupart des VCO ont une tendance à s'agglutinuer systématiquement en nouveaux synodes rompant avec celui de leur origine et au passage l'anathémisant, ce qui porte à plus d'une vingtaine ce genre de regroupements...

Un bémol dans ma critique: il semble qu'il y ai des constances du côté des VCO Roumains, et des matthéistes. Mais parmis tous les synodes VCO, je crois que seulement deux sont en intercommunion !

Pardon au VCO du forum que ma reflexion aurait pu blesser, ce n'est pas le but. A l'origine il y avait un très fort scepticisme face à l'entité appelée HOCNA dont la succession apostolique semble bien difficile a établir...

Répondre